(c) 2020 geert roels

33e édition de la Journée du Patrimoine en Flandre sous le thème de l'inclusion

La 33e édition de la Journée du Patrimoine, qui aura lieu ce dimanche, est placée cette année en Flandre, sous le signe de l'inclusion, avec une attention particulière accordée à l'accessibilité des personnes handicapées. L'association du réseau Herita demande aux organisateurs de permettre "au plus grand nombre de personnes de pouvoir participer à l'expérience de manière similaire".

Quelque 700 activités sont prévues dans toute la Flandre. La dernière édition, organisée en 2020, année de la crise sanitaire, avait attiré quelque 240 000 visiteurs. 

Mais outre sa popularité auprès du grand public, l'organisation souhaite cette année mettre l'accent sur la diversité. Herita souhaite faire participer à l'événement au plus grand nombre avec une attention particulière à la diversité.

Il existe de nombreux exemples de la manière dont cela s'est traduit par des activités. "Certains endroits accordent une attention particulière à l'accessibilité des monuments aux personnes en fauteuils roulants", explique Kathleen Engels, porte-parole. "Il existe des visites guidées pour les malvoyants et les malentendants. 

A Louvain (Brabant flamand), par exemple, il y aura une promenade à travers l'histoire LGBTQIA de la ville." Pour l'occasion, la ville universitaire ouvrira les portes de 16 bâtiments et organisera 12 visites à pieds et à vélo. Le prestigieux hôtel d'Udekem d'Acoz, est notamment l'un des bâtiments qui sera accessible au public.

Pour tout renseignement sur les bâtiments ouverts au public ce dimanche 12 septembre et les horaires : consultez le site www.openmonumentendag.be

La Boekentoren rénovée sera le clou de cette 33e édition de la Journée du Patrimoine

Le clou de cette 33e édition sera la Boekentoren, la tour des livres (de la bibliothèque) de l’université de Gand, qui rouvrira ses portes après neuf ans de restauration. Les façades et les toits de ce monument conçu par l'architecte Henry Van de Velde ont subi un grand lifting. Mais surtout, le belvédère avec sa vue panoramique sur Gand ( voir photo du haut) est une curiosité qui peut être visitée par le grand public à partir de ce dimanche. Hélas, toutes les visites de la Boekentoren lors de cette journée du Patrimoine" sont déjà complètes, mais le bâtiment restera accessible à l'avenir.

geert.roels@ugent.be

En Wallonie, les Journée du patrimoine se féminisent

Les Journées européennes du patrimoine en Wallonie auront lieu ce week-end sur le thème "Femmes et Patrimoine". L'occasion de découvrir des monuments et sites sur lesquels les femmes ont eu un impact majeur.

"Les femmes ont toujours été présentes dans la programmation, mais elles n'étaient pas spécialement mises en valeur et n'avaient pas nécessairement un rôle de premier plan", explique Madeleine Brilot, coordinatrice des Journées du patrimoine wallonnes.

Seront mis à l'honneur ces 11 et 12 septembre les bâtiments dédiés à des femmes, dont de nombreuses vierges et saintes; mais aussi ceux qui ont été construits, rénovés ou animés par des femmes, sans oublier le mécénat au féminin et les sites en lien avec l'évolution des droits des femmes.

Au temple protestant de Dour (Hainaut), on pourra par exemple en apprendre davantage sur la vie d'Isabelle Blume, résistante durant la Première Guerre, femme politique et figure majeure du féminisme et de la lutte contre le fascisme.
Les visiteurs partiront aussi à la découverte d'Alix de Rosoit, Françoise Herwecq, Jeanne Duquesne ou la pharmacienne Marie Rose Carouy, et de leur influence dans l'existence de l'hôpital Notre-Dame à la Rose à Lessines - de la fondation aux soins quotidiens en passant par la reconstruction du site.

A Namur, on se penchera sur la figure d'Anne de Rupplémont, qui a légué un tiers de sa fortune considérable pour venir en aide aux pauvres et contribuer à leur éducation.

En tout, plus d'une trentaine de visites et circuits sont organisés à travers toutes les provinces de la Région wallonne, dans le but de permettre à la population de découvrir des lieux qui lui sont rarement accessibles.

A Bruxelles, les Journées du patrimoine rebaptisées "Heritage Days"

A Bruxelles, les traditionnelles Journées du patrimoine (18 et 19 septembre) ont été rebaptisées "Heritage Days" pour se dissocier d'un concept jugé sexiste. La 3e édition des Journées du Matrimoine sont par ailleurs organisées le week-end suivant dans la capitale par les associations L'Architecture qui dégenre et L'Ilot - Sortir du sans-abrisme.

Les plus consultés