Bart De Wever espère conclure un accord sur le confédéralisme avec le PS en 2024

Le président de la N-VA Bart De Wever espère pouvoir conclure un accord avec le PS après les élections de 2024 pour faire de la Belgique un Etat confédéral. Le président des nationalistes flamands a exprimé cet espoir lors de la journée familiale de son parti à Plopsaland à La Panne. "2024 est la date limite. C'est un rendez-vous avec l'histoire." a indiqué Bart De Wever. Plus tôt dans la journée il avait estimé que le faible taux de vaccination relevé à Bruxelles ne devait pas empêcher la Flandre de retrouver une vie normale avec la prudence nécessaire".

L'homme fort des nationalistes flamands prône une levée rapide des mesures prises pour endiguer la propagation du coronavirus. "Pour ma part, on peut se passer de masques dans les magasins, et certainement en plein air - quel sens cela a-t-il?", a indiqué le bourgmestre d'Anvers à Belga.  Il n'est cependant pas favorable à la suppression de toutes les mesures. "Nous sommes demandeurs d'une formule avec Covid safe ticket pour le monde de la nuit, par exemple. C'est faisable, selon moi. Mais le principal objectif est de retourner travailler et se revoir."

"Nous avons atteint les 90% de vaccination en Flandre (de la population adulte, NDLR). On peut reprendre la vie. On peut se voir à nouveau, sans masque. Je suis comme un gosse. La Flandre était au rendez-vous ce qui n'est malheureusement pas ou pas encore le cas d'autres Régions, mais cela ne doit pas nous empêcher de reprendre une vie tout à fait normale."

La N-VA fête ses 20 ans à Plopsaland à La Panne

Le parc d'attractions affiche complet : quelque 9 000 membres de la N-VA sont présents. Ce matin, les leaders du parti se sont déjà glissés ensemble dans la nouvelle attraction du Plopsaland : la montagne russe 'The Ride to Happiness". Une attraction qui se renverse 5 fois. Le président de la N-VA, Bart De Wever, était également présent (comme vous pouvez le voir dans la vidéo). 

A 14 heures, le président de la N-VA adresserait un discours aux militants de son parti. 

Qu'est-ce que la N-VA a à célébrer après 20 ans d'existence ? Le parti a été fondé en 2001 dans le but de créer une Flandre indépendante. Bien que cette indépendance soit loin d'être acquise, Bart De Wever, jette un regard satisfait sur deux décennies d'histoire de son parti.

Bart De Wever observe que le paysage politique semble complètement différent 20 ans plus tard. "Les partis traditionnels qui détenaient les 2/3 des sièges ensemble, ont maintenant à peine 1/3. Le courant de fond en Flandre a complètement changé et cela va dans la direction que nous souhaitons", a déclaré le président de la N-VA.

En même temps, Bart De Wever admet que son parti reste sur sa faim et qu'il appelle au "confédéralisme" depuis 2010. Dans l'émission télévisée "De zevende dag", Bart De Wever est revenu avec amertume sur les négociations manquée de 2019 en vue de la formation d'un gouvernement.  Alors que lui et son homologue du PS Paul Magnette étaient "très proches" d'un accord "une occasion historique a été manquée". Bart De Wever veut à nouveau saisir sa chance après les élections de 2024. "2024 sera la date limite. Nous avons rendez-vous avec l'histoire."

Chargement lecteur vidéo ...

Les plus consultés