Un Flamand visite les grottes de Postojna et devient une vedette en Slovénie

Mathieu Deramoudt, qui habite à Dikkebus près d'Ypres (Flandre occidentale), avait décidé de faire un arrêt rapide en Slovénie en revenant de ses vacances en Croatie. Et il a décidé de visiter les grottes de Postojna. Mais à sa sortie de nombreux journalistes de la presse slovène l'attendaient. Il a alors découvert qu’il était fêté parce qu’il était le 40.000.001e visiteur de ces grottes.

Mathieu Deramoudt n'oubliera pas de sitôt sa visite aux grottes de Postojna, en Slovénie, même si en réalité ce n’était qu’une idée de dernière minute. "Je venais de terminer un voyage en Croatie, raconte-t-il, et je devais passer par la Slovénie sur le chemin du retour. J'ai donc fait quelques recherches pour voir ce que je pouvais visiter dans ce pays. Les grottes de Postojna m’ont semblées intéressantes. Il s'agit du plus long système de grottes de Slovénie et de la deuxième plus grande grotte karstique du monde. 

Ces grottes abritent également un animal très particulier : le Protée anguillard, aussi appelé Olm, c’est une salamandre blanche que l'on trouve dans peu d'autres endroits et que l'on appelle aussi bébé dragon en raison de son apparence étrange.

Les grottes avaient déjà accueilli 40 millions de visiteurs du monde entier

Quand Mathieu est sorti des grottes, de nombreux journalistes l'attendaient. Il s'est avéré qu'il était  le 40 millions et unième visiteur. "Ma photo a paru dans des dizaines de journaux slovènes et je suis passé sur un certain nombre de chaînes de télévision. Ils m'ont demandé pourquoi je visitais les grottes et ce que j'en pensais. Pour être honnête, je ne savais pas trop quoi répondre. C'était en fait une visite éclair, donc je n'avais pas grand-chose à dire."

Une fin de vacances parfaite

En plus d’un succès médiatique en Slovénie, Mathieu s'est également vu offrir un repas dans un restaurant réputé. "Apparemment avec un nouveau chef. Le restaurant s'est avéré être à l'autre bout du pays. Mais cela tombait bien pour moi, parce que c'était justement sur ma route. Et le repas était succulent. C'était une fin de vacances parfaite."

Les plus consultés