Chargement lecteur vidéo ...

Accord sur une 3e dose de vaccin pour les résidents de maisons de repos

Un accord est intervenu ce mercredi au sein de la conférence interministérielle (CIM) Santé pour permettre l’administration d’une troisième dose de vaccin contre le Covid-19 à tous les résidents en maisons de repos et soins en Belgique. Aucune décision n’a encore été prise pour accorder aussi une troisième dose aux personnes de plus de 85 ans qui vivent seules à la maison.

Dans un communiqué conjoint envoyé après la réunion, les ministres précisent que cette troisième dose de vaccin pourra être effectuée en même temps qu'une vaccination contre la grippe saisonnière ou tout autre vaccin, "sans risque d'effets secondaires supplémentaires ou d'une efficacité réduite de l'un des deux vaccins".

Les résidents de maisons de repos et soins recevront une dose des vaccins Pfizer ou Moderna. "Nous avons décidé que les habitants de maisons de repos recevront une troisième dose pour que leur résistance au virus soit aussi grande que possible", expliquait le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke.

L'opportunité et l'efficacité d'une éventuelle troisième vaccination de toutes les autres personnes de plus de 85 ans, ou d'autres groupes d'âge, seront examinées plus en détail "dans les prochains jours", selon la CIM. "Nous voulons encore bien peser toutes les données", expliquait Frank Vandenbroucke. "Nous prendrons une décision samedi".

La décision du CIM agrandit le groupe de citoyens qui recevront une troisième dose. A l’origine il avait en effet été question que cette dose supplémentaire soit réservée aux personnes qui ont un système immunitaire faible ou déficient. "Nous voulons donner un ballon d’oxygène supplémentaire à la société et protéger davantage les plus vulnérables. Nous prévoyons une 3e dose pour des centaines de milliers de personnes qui ont une immunodéficience, auxquelles s’ajoutent 85.000 résidents de maisons de repos", précisait le ministre flamand de la Santé, Wouter Beke.

Les plus consultés