Image d'archives

Manifestation nationale ce vendredi: le réseau de la Stib sera fortement perturbé

La Stib s'attend à une très forte mobilisation de son personnel à la manifestation prévue vendredi par la FGTB à Bruxelles. Elle prévient jeudi que "très peu, voire pas du tout" de bus, métro et tram ne circule ce jour-là. 

Le syndicat socialiste (FGTB) l'avait annoncé début juillet, il organisera ce vendredi une manifestation nationale à Bruxelles dans le cadre de sa lutte contre la loi de 1996.

Les syndicats prévoient cette journée d'actions pour revendiquer une révision de la loi de 1996 qui fixe la norme salariale maximale qu'ils peuvent négocier au sein du secteur privé. Le front commun s'accorde sur la nécessité de la revoir, pour permettre des augmentations plus conséquentes. Seule la FGTB a cependant choisi la voie de la manifestation nationale.

La rassemblement de la FGTB débutera à 11h depuis la gare de Bruxelles-Nord et rejoindra la gare du Midi en passant par les boulevards du Jardin Botanique, Pacheco, la gare Centrale, la rue des Alexiens et le boulevard Lemonnier. A l'étape finale, le président Thierry Bodson et la secrétaire générale Miranda Ulens prendront la parole.

Le syndicat libéral CGSLB mènera aussi une action sur le thème #freesalary - Libérez nos salaires, en rendant visite aux deux partis libéraux présents dans la coalition fédérale, le MR et l’Open VLD. La CSC organisera elle aussi des actions et se rassemblera à Liège.

Ne pas compter sur les transports en commun

Le message lancé ce jeudi par la société de transports en commun bruxelloise est clair: il faudra compter sur un autre mode de déplacement que les transports en commun vendredi à Bruxelles.

En raison de la manifestation nationale, "'très peu, voire pas du tout" de bus, métro et tram ne circuleront dans la capitale, avertit une porte-parole.

Le Tec s'attend aussi à des perturbations sur son réseau tandis que la SNCB ne prévoit pas d'impact sur la circulation ferroviaire.

Les plus consultés