Les coureurs ont pris leur envol à Anvers, direction Louvain, encouragés par une foule de spectateurs

Les 194 prétendants au maillot arc-en-ciel se sont élancés ce dimanche à 10h25 de la Grand-Place d'Anvers (photo) pour la course en ligne des Championnats du monde de cyclisme, qui arrivera à Louvain en Brabant flamand après 268,3 km de route. Tant à Anvers qu’à Louvain, mais aussi le long du parcours, des milliers d’amateurs du cyclisme sont venus soutenir les coureurs - et avant tout les Belges. Le bourgmestre de Louvain, Mohamed Ridouani, annonçait samedi s’attendre à voir jusqu’à 400.000 supporters dans la ville universitaire ce dimanche. Le grand favori de la course, Wout van Aert, déclarait avant le départ avoir "bien dormi".

Après la présentation des coureurs et un départ fictif depuis la Grand-Place d'Anvers, le départ réel a été donné 8 km plus loin, sur le coup de 10h40 (vidéo), sous le soleil et avec déjà une foule nombreuse le long du parcours tandis que Louvain, théâtre de l'arrivée, accueillait les premiers spectateurs sur le circuit local.

Cette course marque le centenaire des Championnats du monde de cyclisme, organisés pour la première fois en 1921 à Copenhague sous la forme d'un contre-la-montre pour les amateurs. La première édition professionnelle a eu lieu en 1927, au Nürburgring. La 88e édition professionnelle des Mondiaux se déroulent dimanche entre Anvers et Louvain.

Pendant 56 km, le peloton roulera sur un tracé en ligne. Il arrivera ensuite à Louvain, où deux circuits l'attendent: le local à Louvain, avec quatre côtes, et le Flandrien, avec six côtes. Les coureurs qui franchiront la ligne parcourront 268,3 km, avec un total de 42 côtes en comptant les différents passages sur les circuits, et un dénivelé de 2.562m. L'arrivée, sur la Geldenaaksevest, est prévue aux alentours de 17h.

Chargement lecteur vidéo ...

Les favoris ?

On connaîtra alors le nom du successeur du Français Julian Alaphilippe. Wout van Aert figure parmi les grands favoris, mais le maillot arc-en-ciel compte de nombreux prétendants. A commencer par Alaphilippe, candidat à sa propre succession, bien entouré par des outsiders comme Remi Cavagna, Benoît Cosnefroy, Christophe Laporte, les Danois Kasper Asgreen, Magnus Cort Nielsen et Mads Pedersen, les Italiens Sonny Colbrelli, Matteo Trentin et Giacomo Nizzolo, les Slovènes Matej Mohoric, Tadej Pogacar et Primoz Roglic, les Australiens Caleb Ewan et Michael Matthews, le Néerlandais Mathieu van der Poel, le Suisse Marc Hirschi, le Britannique Tom Pidcock ou encore le Slovaque Peter Sagan, qui peut devenir le premier quadruple champion du monde de l'histoire.

Outre Wout Van Aert, la sélection belge comprend Tiesj Benoot, Victor Campenaerts, Tim Declercq, Remco Evenepoel, Yves Lampaert, Jasper Stuyven et Dylan Teuns.

Les Belges à l'assaut du titre mondial à Louvain

La Belgique détient le record de victoires - 26 - dans la course irisée, loin devant l'Italie (19). Mais le dernier sacre belge remonte déjà à 2012 avec le succès de Philippe Gilbert à Valkenburg. Depuis, Tom Boonen (couronné en 2005 à Madrid) a décroché le bronze à Doha en 2016 et Wout van Aert l'argent l'an passé à Imola. Van Aert aimerait transformer l'argent, qu'il a également conquis dimanche passé dans le contre-la-montre, en or. "Je pense qu'il serait bon qu'un pays de vélo comme la Belgique puisse retrouver le maillot arc-en-ciel", a lancé Van Aert en conférence de presse.

Van Aert (photo, centre) aura une équipe solide à son service, avec Tiesj Benoot, Victor Campenaerts, Tim Declercq, Remco Evenepoel (photo, à dr.), Yves Lampaert, Jasper Stuyven et Dylan Teuns. En conférence de presse, les Belges ont confirmé que c'était tout pour Van Aert et qu'il n'y a pas de plan B. On peut cependant imaginer qu'Evenepoel pourrait jouer le rôle de dynamiteur et Stuyven, Louvaniste, celui de joker.

NVE

A Louvain, deux circuits s'alterneront: un local et un baptisé "Flandrien". Le circuit local comprend quatre côtes. Le Wijnpers (360 m à 8% de moyenne avec un maximum à 9%), le Sint-Antoniusberg (230m à 5,5% avec un maximum à 11%), le Keizersberg (290 m, moyenne de 6,6% avec un maximum à 9%) et la Decouxlaan (975 m à 2,5% avec un maximum à 6%).

Six côtes figurent sur le circuit Flandrien: le Smeysberg (700m à 8,9% de moyenne avec un maximum à 16%), la Moskesstraat (550m à 8% de moyenne avec un maximum à 18%), le virage en S d'Overijse combiné à la Taymansstraat (738m à 5,5% de moyenne avec un maximum à 18%), la Bekestraat (439m à 7,6% de moyenne avec un maximum à 15%), la Veeweidestraat (484m à 5% de moyenne avec un maximum à 12%) et une deuxième ascension du Smeysberg.

L'arrivée sur la Geldenaaksevest est également en légère montée (750 m à 2,2% avec un maximum à 5%). En comptant les différents passages sur les circuits, 42 bosses sont répertoriées, pour un dénivelé de 2.562 mètres.

Les plus consultés