Alexander Dumarey

Les parlementaires flamands en congé maladie ne toucheront plus que 60% de leur salaire après un mois

Les parlementaires flamands qui tombent malades et sont absents pendant une longue période n’auront bientôt plus droit qu’à 60 % de leur salaire après 30 jours. Cette décision a été prise par le Bureau élargi du Parlement flamand et sera votée demain/mercredi en séance plénière. La question est devenue d'actualité suite à l’absence, depuis la fin de l'année dernière, de la parlementaire indépendante Sihame El Kaouakibi.

A la fin de l'année dernière, la parlementaire flamande Sihame El Kaouakibi a déposé un certificat médical et ne s’est plus présentée depuis au Parlement flamand. L'ancienne parlementaire de l'Open VLD, aujourd’hui indépendante a été mise en cause au début de l'année 2021 parce qu'elle était soupçonnée de fraude aux subventions avec son projet de danse "Let's Go Urban" et d'autres organisations sans but lucratif.  

Malgré son absence, elle a continué à percevoir l'intégralité de son salaire de parlementaire. En effet, le statut prévoit que les parlementaires flamands ont droit à l'intégralité de leur salaire même en cas d'absence pour cause de maladie soit environ 6.000 euros net par mois.

Cette question a suscité une grande indignation au sein de l'opinion publique et chez ses collègues parlementaires. Certains voulaient qu’une partie du salaire de Sihame El Kaouakibi puisse être retenue. Aujourd'hui, le Bureau élargi du Parlement flamand a décidé d'adapter le statut de ses parlementaires. Bientôt, tous les membres du Parlement flamand perdront environ soixante pour cent de leur salaire après un mois d'absence.

Concrètement, cela signifie que les parlementaires flamands qui sont absents pendant plus de 30 jours pour cause de maladie, se retrouvent encore avec une indemnité de 3 500 euros en moyenne, soit environ soixante pour cent de leur salaire total.

Vote séance en plénière demain

La décision du Bureau élargi doit encore être ratifiée par l'assemblée plénière du Parlement flamand, qui se prononcera demain/mercredi. Mais comme tous les partis, à l'exception du PVDA, sont représentés au sein du Bureau élargi, l'approbation par la plénière est également quasi certaine. Si la nouvelle règle est votée demain, elle entrera en vigueur dès le vendredi 1er octobre. Ajoutez 30 jours et Sihame El Kaouakibi devra renoncer à une partie de son salaire à partir de novembre.

Les plus consultés