Radio 2

Le prix du mètre carré est le plus élevé à Knokke-Heist, selon un nouvel outil de comparaison

Le site immobilier Immoweb lance un nouvel outil gratuit et en ligne qui permet de comparer les prix moyens du mètre carré de terrain dans une série de communes belges, mais aussi de suivre l’évolution des prix au cours des dix dernières années dans ces villes. D’après cet outil, la cité balnéaire de Knokke-Heist (Flandre occidentale) est la commune la plus chère. Cette carte des prix permet de connaître le prix moyen même à une adresse donnée. En Belgique, un mètre carré de surface habitable coûte ainsi en moyenne 2.135 euros, alors qu'à Knokke-Heist (photo), il est de 4.987 euros.

Sept des dix communes les plus chères de Belgique sont situées dans la région de Bruxelles-Capitale. En Flandre, Knokke-Heist est suivie par la commune balnéaire de Nieuport (3.784 euros par mètre carré) et Kraainem (3.369 euros) située en périphérie bruxelloise.

En Wallonie, c'est Ottignies-Louvain-la-Neuve - sur laquelle est située l’Université Catholique de Louvain (UCL) - qui obtient la première place avec un prix moyen du mètre carré s'élevant à 3.162 euros, devant Waterloo (2.819) et La Hulpe (2.785). La rue la plus chère du pays est la rue du Buisson à Bruxelles, où un mètre carré de surface habitable coûte en moyenne 5.449 euros.

Immoweb affirme que sa méthode de calcul est basée sur l'intelligence artificielle. "Un algorithme d'apprentissage automatique calcule la valeur d'un bien sur la base de données provenant de la base de données d'Immoweb ainsi que d'informations socio-démographiques et géographiques externes, telles que la population, les revenus et le type d'urbanisation", précise la plateforme.

L'outil, disponible sur price.immoweb.be, est utilisable pour 12 grandes villes du pays afin de connaître le prix au mètre carré par rue. Il s’agit des villes de Bruxelles, Charleroi, Liège, Mons, Namur, Anvers, Bruges, Gand, Hasselt, Louvain, Malines et Ostende.

Grandes différences régionales

Si l’on compare les prix dans les différentes Régions et provinces du pays, on constate que l’immobilier est nettement plus cher en Flandre qu’en Wallonie. Le prix moyen d’un appartement y est ainsi 30% plus élevé : 2.770 euros par mètre carré en moyenne en Flandre contre 2.105 euros en Wallonie. Pour les maisons également, la différence est nette : 2.008 euros par mètre carré dans le nord du pays, contre 1.512 euros dans le sud de la Belgique.

Bruxelles reste la Région où l’immobilier est le plus onéreux : le prix moyen au mètre carré y est de 3.531 euros pour les appartements et 2.787 euros pour les maisons.

Si Knokke-Heist est la commune la plus chère du pays, Gand (photo) en Flandre orientale est la ville flamande de taille moyenne la plus onéreuse : pour un appartement il faut débourser en moyenne 3.235 euros par mètre carré et pour une maison 2.498 euros le mètre carré.

Les prix diffèrent aussi par province. Ainsi, pour les appartements, c’est en Flandre occidentale que les prix sont les plus élevés, avec une moyenne de 3.187 euros par mètre carré. Ce sont vraisemblablement les prix des appartements au littoral qui font monter la moyenne pour la province. Le prix moyen pour une maison est en effet nettement plus bas en Flandre occidentale, soit 1.848 euros au mètre carré.

Les plus consultés