Sammy Mahdi : "Collaborer à une enquête peut aider à recevoir un titre de séjour en Belgique"

Collaborer à une enquête sur une exploitation économique peut aider à recevoir un titre de séjour en Belgique, a expliqué jeudi le secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration, Sammy Mahdi, sur les ondes de Radio 1 (VRT). Le secrétaire d'Etat CD&V réagissait au reportage de l’émission d’investigation PANO (VRT) sur la façon dont le travail de personnes sans-papiers était exploité grâce à une carte d'identité "louée", c'est-à-dire le document d'identité d'une autre personne prêté contre paiement. 

Le phénomène n'est pas neuf, selon Sammy Mahdi. "Il y a une économie souterraine d'un grand groupe de gens qui séjournent illégalement dans notre pays. Ils cherchent des moyens de survivre et de pouvoir travailler quelque part sous une identité frauduleuse", a-t-il expliqué.

Le secrétaire d'Etat dit ne pas connaître l'ampleur de ce phénomène, difficile à mesurer, mais il lance un appel aux victimes de cette exploitation économique à collaborer aux enquêtes sur ces fraudes. "Cela peut les aider à obtenir un permis de séjour en Belgique. Si on collabore à l'enquête où il est vraiment question de l'exploitation économique d'une personne, c'est une procédure qui peut avoir des suites", souligne-t-il.

Sammy Mahdi a également insisté sur la responsabilité des employeurs et des personnes qui contrôlent les documents d'identité. "Parfois la fraude se produit avec une fausse carte d'identité. Le gouvernement a pris des initiatives ces dernières années pour lutter contre ce phénomène. Faire une carte d'identité est devenu beaucoup plus difficile mais utiliser la carte d'une autre personne se produit encore souvent. Il faut veiller à un meilleur contrôle par l'employeur et les personnes qui doivent contrôler les cartes d'identité", avertit le Secrétaire d’Etat.

Les plus consultés