CLI

Les centres de vaccination en Flandre encore ouverts jusque fin 2021

Le gouvernement flamand souhaite garder ouvert jusqu’à la fin de cette année au moins un centre de vaccination par zone de soins primaire. Depuis le lancement de la campagne de vaccination, au début de cette année, 95 centres administraient la vaccination en Flandre. Leur nombre sera ramené à environ 59. Certains devront fermer leurs portes, d’autres changer d’implantation, pour des raisons pratiques. La prolongation de leur ouverture doit permettre avant tout d’administrer une 3e dose de vaccin à toutes les personnes de plus de 65 ans qui le souhaitent.

A l’origine, les centres de vaccination en Flandre auraient dû fermer leurs portes vers le 15 octobre, la campagne de vaccination touchant lentement à sa fin. Mais sur les conseils du Conseil supérieur de la Santé et de la Taskforce Vaccination, le gouvernement flamand vient de décider de prolonger l’ouverture d’environ deux tiers d’entre eux afin de pouvoir y mener à bien l’administration d’une 3e dose de sérum aux personnes de plus de 65 ans qui le souhaitent, après les résidents de maisons de repos et soins et les personnes présentant des facteurs de comorbidité.

Le ministre flamand de la Santé, Wouter Beke, indiquait ce vendredi que le gouvernement régional tentera de conserver au moins un centre de vaccination par zone de soins primaire. Nombre de centres sont actuellement déjà en train de plier bagages, par exemple quand ils occupent un hall de sport ou une salle de concert, afin que ces activités puissent y reprendre.

Le gouvernement flamand garantit le financement et l’accompagnement des centres de vaccination au moins jusqu’à la fin de l’année. D’ici là, il évaluera si ce laps de temps est suffisant pour donner un rappel de vaccin à tous les seniors.

Un budget de plus de 58 millions d’euros

Pour le prolongement de l’activité d’une soixantaine de centres de vaccination, un budget de 36,6 millions d’euros est prévu par le gouvernement Jambon. Ce dernier débloque aussi 22 millions d’euros pour l’aspect logistique.

Les responsables des centres de vaccination ont déjà fait savoir que l’information leur parvient bien trop tard que pour pouvoir s’organiser et trouver suffisamment de personnel soignant pour administrer les vaccins. "Ce n’est que la semaine prochaine que nous saurons comment tout organiser", expliquait Filip Strobbe du centre de vaccination de Bruges à VRT NWS. "Je trouve que cela témoigne d’un grand manque de respect envers tous ceux qui s’impliquent dans ces centres "

Les 16 centres wallons jusqu'au 31 décembre

Les 16 centres de vaccination actuellement déployés en Wallonie resteront ouverts jusqu'au 31 décembre prochain afin, notamment, d'administrer une 3e dose de vaccin aux plus de 65 ans, annonçait ce vendredi la ministre régionale de la Santé, Christie Morreale. A partir de mardi, ces centres passeront par ailleurs de 2 à 5 jours d'ouverture par semaine jusqu'au 20 novembre. Un 6e jour d'ouverture pourra être envisagé, "tout comme des aménagements, voire des déménagements de sites".

Un centre supplémentaire de vaccination rouvrira également dans la région du Sud-Luxembourg. Ce dernier sera accessible pendant 5 jours par semaine et pourra compter sur une capacité de 2.500 vaccinations hebdomadaires. En outre, 5 nouvelles antennes mobiles de vaccination seront déployées pour assurer une bonne couverture sur le territoire wallon et renforcer les localités où le taux de vaccination peut encore augmenter.

Bruxelles : une 3e dose dès lundi

Les Bruxellois de 65 ans et plus pourront, dès ce lundi 4 octobre, se présenter dans un point de vaccination pour recevoir leur dose de rappel de vaccin contre le Covid-19, annonce pour sa part la Commission communautaire commune (Cocom). Ils devront se munir de leur carte d'identité,

À partir du lundi 11 octobre, 128.000 Bruxellois complètement vaccinés vont recevoir progressivement une invitation à se faire vacciner, d'abord les personnes de 85 ans et plus et ensuite les personnes des tranches d'âge plus jeunes. Outre les 4 centres de vaccination de Forest, Molenbeek, Pachéco et Woluwe-Saint-Pierre, les Bruxellois pourront également se rendre dans un Vacci-Bus, une antenne locale de vaccination, chez leur médecin, dans certaines maisons médicales et dans certains hôpitaux s'ils participent à la vaccination, détaille la Cocom.

Celle-ci recommande aux patients de consulter préalablement le site internet coronavirus.brussels. Le type de vaccin administré par lieu y est détaillé. La personne candidate à une troisième dose doit en effet s'assurer que les vaccins Moderna ou Pfizer sont bien proposés à la vaccination, ce qui est actuellement le cas dans les quatre grands centres de vaccination.

Les plus consultés