L’Italien Sonny Colbrelli remporte Paris-Roubaix devant notre compatriote Florian Vermeersch

L’Italien Sonny Colbrelli (Bahrain-Victorious) a remporté la 118e édition de Paris-Roubaix dimanche. Le champion d’Europe s'est imposé dans un sprint à trois devant le surprenant Florian Vermeersch (Lotto Soudal), qui aura attaqué toute la journée et le Néerlandais Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix).

Paris-Roubaix n’aura jamais aussi bien mérité son nom d’ "Enfer du Nord" dimanche. Dans des conditions très difficiles avec de la pluie et de la boue, Colbrelli s'est montré le meilleur après une édition héroïque d'une course de 257,7 km marquée par de nombreux changements de position, de nombreuses chutes, d'ennuis mécaniques et d'abandons.

Le coureur italien Gianni Moscon (INEOS Grenadiers) semblait être sur la voie de la victoire dans la finale. Il a accéléré à 53 km de l'arrivée mais a été rattrapé après une crevaison puis une chute. Gianni Moscon résista jusqu'au secteur du Carrefour de l'Arbre à 16 km de Roubaix. Rejoint, il fut décroché immédiatement. Un trio composé de Van der Poel, Colbrelli et Vermeersch s'isola à l'avant. 

Le jeune coureur belge de 22 ans a encore tenté sa chance à 14,2 km de l'arrivée puis à 3,2 km, sans réussir. C'est encore lui qui a lancé le sprint sur le vélodrome. Seul Colbrelli est parvenu à le remonter. Gianni Moscon a terminé quatrième à 44 secondes, Yves Lampaert (Deceuninck-Quick.Step) a remporté le sprint pour la cinquième place à 1:16. Wout van Aert (Jumbo-Visma) a terminé septième, juste devant Tom Van Asbroeck (Israel Start-Up Nation).

Sonny Colbrelli succède au palmarès à notre compatriote Philippe Gilbert, vainqueur de la précédente édition le 14 avril 2019, il y a 903 jours. La course avait été annulée en 2020 en raison de la pandémie de Covid-19 et des mesures sanitaires imposées par les autorités françaises.

Le champion d'Europe, âgé de 31 ans, est le premier coureur depuis 1955, et le Français Jean Forestier, à s'imposer dans "l'Enfer du Nord" à sa première participation. Il est 9e Italien à s'imposer dans ce Monument du cyclisme et le premier depuis Andrea Tafi en 1999. 

Après sa victoire au sprint il s'est effondré en sanglots.

Les plus consultés