Chargement lecteur vidéo ...

A la recherche d‘un nouveau défi ? Le Limbourg engage un "coordinateur de sangliers"

L’offre d’emploi est pour le moins inhabituelle, mais la province du Limbourg souffre depuis quelques temps déjà d’une multiplication de sangliers sur son territoire. Le coordinateur ou la coordinatrice devra chercher une solution pour limiter les dégâts causés par les sangliers, en se concertant avec les administrations locales, les organisations environnementales et les chasseurs. La nouvelle fonction s’inscrit dans le plan plus large prévu par la ministre flamande à l’Environnement, Zuhal Demir, pour maîtriser la multiplication des sangliers.

Le coordinateur devra s’attaquer à la problématique pour l’ensemble de la Flandre, au-delà de la seule province du Limbourg. Le défi sera de taille étant donné que les sangliers se multiplient rapidement. Une laie met bas jusqu’à deux fois par an, plusieurs marcassins à chaque portée.

Sur le terrain, le coordinateur devra se concerter avec les acteurs locaux, dont les avis divergent. Ce ne sera pas un exercice facile, soulignait au micro de VRT NWS Bert Lambrechts, chargé de la protection de la nature dans le Limbourg.

Les plus consultés