La filière porcine lance un premier label national de bien-être animal

La filière porcine belge introduira bientôt son propre label de bien-être animal pour le commerce de détail. Ce label garantit une viande produite selon des normes de bien-être animal supérieures aux exigences légales, afin que les consommateurs puissent faire un choix plus conscient. C'est ce qu'annonce ce mercredi l'association Belpork, qui représente diverses organisations des secteurs de l'agriculture, de la vente au détail, de la viande et des transports.

"Nous avons convenu de mesures concrètes avec les éleveurs de porcs, comme plus d'espace pour les animaux que ne l'exige la loi ou plus de matériel de jeu", explique Liesbet Pluym, coordinatrice chez Belpork.

"Dans les abattoirs, cela concerne, notamment, la manipulation des animaux pendant le chargement et le déchargement et un étourdissement efficace. Il y a un accord sur 99% des normes, nous sommes actuellement toujours en consultation avec les détaillants individuels".

Des exigences supplémentaires "personnalisées"

Le label Belpork offre aux détaillants tels que les bouchers et les supermarchés la possibilité de définir leurs propres accents importants pour eux et leurs clients. Ils peuvent donc fixer leurs propres exigences en plus des normes de base.

"Pour la première fois, une solution concrète est offerte aux producteurs locaux par le biais d’une initiative qui est supportée par l’entièreté de la chaine de production", se réjouit Liesbet Pluym. "Le nouveau label offre aux éleveurs et transformateurs la possibilité de percevoir un prix juste pour les efforts supplémentaires qu’ils fournissent chaque jour afin de présenter aux consommateurs une alimentation de qualité et équitable".

Les plus consultés