Geert Bourgeois quittera la politique active en 2024

L’actuel député européen et ancien ministre-président flamand Geert Bourgeois (N-VA, photo) prendra congé en 2024 de la politique active. C’est ce qu’il a annoncé dans un entretien publié ce vendredi par de "Krant van West-Vlaanderen". Il ne compte plus prendre part aux élections de 2024.

Le père fondateur du parti nationaliste Nieuw-Vlaamse Alliantie (N-VA) et ancien ministre-président du gouvernement flamand (juillet 2014-juillet 2019) aura 73 ans à la fin de la législature. "On ne peut pas se survivre à soi-même", souligne-t-il. "Attention: je n'abandonnerai pas complètement la politique. Je resterai actif intellectuellement, mais un nouveau mandat ne me paraît plus opportun. J'ai toute confiance dans la génération suivante".

Pour ce qui est de l'avenir de la N-VA, il estime qu'elle ne peut devenir la partenaire du parti d’extrême-droite Vlaams Belang. Il plaide également pour un parti plus vert et qui se réconcilie avec le monde culturel. "La culture est une partie essentielle du tissu flamand. Le flamingantisme culturel est aussi à la base de notre parti mais, hélas, en cours de route ça s'est mal passé", reconnait Geert Bourgeois.

Le député européen réfute aussi les rumeurs qui le voient à la présidence du service public flamand de radio et télévision VRT. "C'est chuchoté ici et là mais, non, cela n'arrivera pas. Ce n'est pas compatible avec mon mandat européen. Je ne vais pas échanger avec la VRT. Je me sens bien à l'Europe", concluait Bourgeois.

Les plus consultés