Chargement lecteur vidéo ...

Face à une forte demande, le prix des voitures d’occasion monte en flèche

La crise sanitaire, la pénurie de puces électroniques ainsi que les inondations en Wallonie et en Allemagne l'été dernier ont chamboulé le marché des voitures d'occasion, si bien que les prix ont monté en flèche, rapporte samedi le journal De Tijd. La forte demande de voitures d’occasion n’arrange par ailleurs pas la donne.

La demande de voitures d'occasion a notamment augmenté car les délais d'attente pour une nouvelle voiture sont actuellement élevés. Beaucoup de gens préfèrent par ailleurs s’acheter dans un premier temps voiture pour acquérir d’ici quelques années une voiture électrique. On en revient ainsi à une situation où la demande est plus importante que l’offre.

"Les prix ont augmenté de 10 à 15 % en un an selon les marques", illustre Koen Claesen, CEO du groupe automobile Van Mossel, le plus grand concessionnaire automobile du pays. "Les marques haut de gamme comme Audi, Mercedes-Benz et BMW enregistrent les hausses de prix les plus rapides", précise M. Claesen.

Selon les données de la fédération automobile Febiac, le prix de vente moyen d'une voiture d'occasion a grimpé de 12 % depuis mai l'année dernière. Le prix moyen d'une voiture neuve est, lui, resté quasi stable.

Et si la vente de voitures neuves diminue, celle des voitures d'occasion augmente: ainsi 512.000 voitures d'occasion ont été vendues, au cours des 9 premiers mois de l'année, contre 313.000 voitures neuves. 

Les plus consultés