Le suspect avait finalement été arrêté à Avelgem le jeudi soir vers 18h.

Le jeune homme de 18 ans qui s'était rendu armé dans une haute école de Courtrai placé sous mandat d'arrêt

Le jeune homme qui s'est rendu jeudi à la haute école Vives de Courtrai avec une arme de type Airsoft a été placé sous mandat d'arrêt, a indiqué samedi le parquet. Un psychiatre et un psychologue ont par ailleurs été désignés pour examiner son état mental.

Des opérations avaient été menées jeudi toute la journée, à Courtrai et à Waregem, afin de retrouver ce jeune homme, âgé de 18 ans et supposé armé. 

Lors de cette chasse à l'homme, la haute école Vives de Courtrai avait été fermée dans un premier temps, mais également des écoles secondaires de Waregem ainsi qu'une partie du centre-ville.

Le suspect avait finalement été arrêté à Avelgem le jeudi soir vers 18h. Au moment de son interpellation, il était en possession d'une arme de type Airsoft, parfaite réplique d'une arme réelle. 

"Personne n’a appelé la police"

Le jeune homme a comparu samedi matin devant le juge d'instruction qui a délivré un mandat d'arrêt à son encontre.

Le parquet a pu entre-temps confirmer que le suspect avait eu des contacts ce jour-là avec plusieurs personnes qui savaient qui il était. "Tout le monde savait que ce garçon était recherché mais personne à qui il a parlé n'a appelé la police. Cette gigantesque chasse à l'homme aurait pu être évitée", a commenté Tom Janssens du parquet de Flandre occidentale, division Courtrai.

Les plus consultés