Le gouvernement flamand va investir dans le secteur de l’accueil de la petite enfance

Le gouvernement flamand a pour ambition de former ces deux prochaines années 1.300 personnes pour travailler dans l'accueil d'enfants, un secteur qui manque cruellement de main d'œuvre. Les ministres flamands CD&V Wouter Beke, Hilde Crevits et Benjamin Dalle (tous CD&V) l'écrivent lundi dans un texte d'opinion publié sur le site internet de l'hebdomadaire 'Knack'.

L'accueil d'enfants fait régulièrement l'actualité en Flandre. On se demande notamment s'il ne faudrait pas baisser la norme du nombre d'enfants par accompagnant (maximum 8, ou 9 par accompagnant s'ils sont deux), mais cela est actuellement impossible vu le manque de personnes qualifiées, expliquent les ministres.

Selon MM. Beke et Dalle ainsi que Mme Crevits, la Flandre a la volonté d'améliorer la situation, avec pour cette législature une "augmentation de 17% du budget" flamand réservé au secteur. Ces moyens doivent entre autres servir à créer 7.000 places d'accueil en plus, mais aussi à revaloriser le travail d'accueillant d'enfants. Cela passerait par un plan d'action avec les partenaires sociaux, pour attirer davantage de jeunes dans la filière, ainsi que par la formation de personnes sans emploi.
 

Les plus consultés