Vandenbroucke : "La situation est inquiétante, il faut appliquer les mesures existantes"

Les chiffres indiquant une hausse sensible du nombre de contaminations sont inquiétants, mais il n'est pas envisagé actuellement de prendre de nouvelles mesures. Il faut par contre appliquer strictement celles qui existent, a indiqué ce dimanche le ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke (Vooruit, photo) sur le plateau de la chaîne de télévision privée RTL-tvi.

"Les gouvernements wallon et bruxellois ont bien fait de maintenir les mesures existantes telles que le port du masque obligatoire et d'instaurer une extension du recours au Covid Safe Ticket, instrument de liberté et de sécurité", a commenté le ministre de la Santé, au cours de l'émission "C'est pas tous les jours dimanche" (RTL-tvi).

En Flandre, où le taux de vaccination de la population est très élevé, le port du masque n’est actuellement plus obligatoire dans de nombreux endroits. Le gouvernement flamand décidait aussi le 1er octobre dernier de ne pas ouvrir aux villes et communes du nord du pays la possibilité d'utiliser plus largement le Covid Safe Ticket (pass sanitaire), déjà prévu pour les discothèques et les grands évènements. Le gouvernement régional estime que le taux de vaccination est suffisamment élevé en Flandre et qu’il augmente dans les communes de la périphérie bruxelloise. La Flandre n'imposera pas non plus le CST dans les institutions de soins (hôpitaux et maisons de repos notamment), mais elles pourront décider individuellement de l'instaurer.

Frank Vandenbroucke estimait ce dimanche que la situation est fragile. On observe une corrélation entre les taux de vaccination et de contamination. Dans ce contexte, le ministre a déploré que le gouvernement flamand n'ait pas décidé de l'usage étendu du CST dans la périphérie de Bruxelles, notamment à Vilvorde.

Enfin, Frank Vandenbroucke a fait savoir qu'il n'était actuellement pas partisan d'une troisième vaccination généralisée. Il a dit attendre une réponse, début novembre, à une série de questions précises en la matière pour certaines catégories de personnes, dont le personnel soignant.

Les plus consultés