Pénurie d’enseignants en Flandre : le nombre d’étudiants qui suit cette filière ne cesse de diminuer

Le nombre d'étudiants qui suivent une formation d’enseignant dans les écoles supérieures continue de diminuer en Flandre. Ils sont, cette année, quelque 21.000 à suivre cette filière, soit 5,5% de moins que l'année académique précédente, rapporte le journal De Morgen. Entre-temps, le corps enseignant croule sous la pénurie.

"Nous ne sommes pas vraiment surpris par ces chiffres", déclare Joeri Deryckere, conseiller en formation des enseignants au Conseil flamand des écoles supérieures. "Cela correspond en fait à l'énorme baisse que nous avons observée depuis 2011 dans les trois programmes de bachelier. Durant cette période, le nombre d'étudiants qui commence l’un de ces programmes a presque diminué de moitié."

La baisse est la plus sensible dans le programmes pour l'enseignement primaire, où le nombre d'étudiants a diminué de 9,8 % par rapport à l'année académique précédente. Dans l'enseignement maternel, le nombre d'étudiants a diminué de 6,9 %, alors que l'enseignement secondaire a, lui, connu une légère augmentation de 1,6 %.

Selon le ministre flamand de l'enseignement, Ben Weyts (N-VA), ces chiffres prouvent qu’il faut  "redonner du prestige aux formations d'enseignant". Il envisage dans ce cadre la mise en place d’un examen d'entrée. "Nous voulons restaurer ce prestige en plaçant la barre plus haut dans les cours de formation des enseignants en termes de contenu", indique le ministre.

Les plus consultés