Les communes flamandes peuvent instaurer un CST élargi après concertation avec le gouverneur

Les communes de Flandre peuvent imposer un usage élargi du covid safe ticket à certains secteurs sur leur territoire, mais elles doivent au préalable se concerter avec le gouverneur pour motiver la décision de manière adéquate, ont affirmé dimanche la gouverneure de la province d'Anvers Cathy Berx et le ministre flamand de la Santé Wouter Beke (CD&V), sur le plateau du Zevende Dag (VRT).

Ainsi Vilvorde compte imposer le CST dans les centres de fitness et son bourgmestre, Hans Bonte (Vooruit), va soumettre sa décision ce dimanche encore au gouverneur du Brabant flamand Jan Spooren, a-t-il assuré. 

En Flandre occidentale, Wevelgem a rendu le pass sanitaire obligatoire pour les événements en intérieur à partir de 100 personnes.

Une circulaire du ministre flamand des Affaires intérieures Bart Somers (Open VLD) sera envoyée sous peu pour clarifier la procédure, selon Wouter Beke. 

A Bruxelles et en Wallonie, des textes légaux ont été pris à l'échelle de la Région pour l'usage élargi du CST, depuis le 15 octobre à Bruxelles et à partir du 1er novembre dans le sud du pays.
 

Les plus consultés