Un quart des enfants testés à Wommelgem était positif : la commune prend des mesures supplémentaires

À la suite du dépistage massif d'enfants âgés de six à douze ans, la commune de Wommelgem (en province d'Anvers) a décidé de fermer une deuxième école. Quatre classes dans deux autres écoles ont été placées en quarantaine. Toutes les activités des associations de jeunesse, sportives et culturelles pour les enfants de moins de douze ans ont en outre également été suspendues jusqu'au week-end prochain. 

La commune avait invité 550 élèves de quatre écoles primaires à subir un test de dépistage suite à une recrudescence du nombre d'infections au Covid chez les enfants âgés de 6 à 12 ans. "Au final, 390 enfants ont été testés et les résultats étaient abominablement mauvais", a déclaré le bourgmestre Frank Gys (N-VA). "Si nous extrapolons les résultats, nous constatons un taux de positivité de 25 à 30 % chez les enfants de six à douze ans de notre commune."

Wommelgem a immédiatement décidé de prendre des mesures supplémentaires. Après la fermeture d'une école primaire, c'est au tour d'une deuxième école de garder les portes closes. Dans deux autres écoles, quatre classes ont été placées en quarantaine.

Ces mesures s'appliqueront jusqu'au lundi 1er novembre, soit jusqu’à la semaine de vacances de Toussaint. Toutes les activités des associations de jeunesse, sportives et culturelles pour les moins de 12 ans sont également suspendues jusqu'au week-end prochain.

"Nous allons à nouveau inviter tous les élèves à se faire tester samedi prochain. Cela se fera à nouveau sur base volontaire", indique le bourgmestre.

Wommelgem affiche un taux de vaccination de 92 % chez les plus de 18 ans, mais sensibilisera à nouveau cette tranche de la population aux principes du respect de la distance sociale et de l'hygiène des mains. La commune avait déjà de réintroduire le port du masque obligatoire à proximité des écoles et des structures d'accueil périscolaires.

Les plus consultés