© Geert Vanden Wijngaert

La voiture solaire belge en tête après la 1ere étape du Solar Challenge au Maroc

Agoria Solar Team, l'équipe d'étudiants en ingénierie de la KU Leuven, a pris la tête du Solar Challenge Morocco à l'issue de la première journée de course disputée entre Agadir et Zagora. L'équipe vise la victoire après avoir déjà remporté les championnats d'Europe et du monde. L’équipe belge part en tête de la deuxième étape ce mardi, la plus longue de l’épreuve.

Longue de 2.500 kilomètres, la course de cinq jours traverse le Sahara marocain et longe le pied des montagnes de l'Atlas. Elle est spécialement destinée aux voitures fonctionnant à l'énergie solaire. L'itinéraire emprunte également des routes publiques, les pilotes doivent donc se frayer un chemin dans la circulation marocaine. Après la première étape de 463 kilomètres lundi, entre Agadir et Zagora, l'équipe de Louvain figure à la première place avec une quinzaine de minutes d'avance sur l'équipe en provenance de Twente, aux Pays-Bas. La deuxième étape, mardi, compte 548 kilomètres.

Départ rapide à Agadir

Suite aux qualifications, la voiture solaire belge, baptisée BluePoint Atlas, est partie en troisième position lors de la première étape de l’épreuve qui a débuté au stade de football d'Agadir. Les voitures solaires ont dû se frayer un chemin dans le trafic marocain avec aussi de nombreux ronds-points et feux de signalisation. Grâce à une très bonne préparation et au travail d'équipe, les Belges ont rapidement réussi à dépasser l'équipe solaire de Delft, et peu après, la voiture solaire néerlandaise de Groningen leur a emboîté le pas. Cela signifie que l'équipe Agoria Solar Team a rapidement pris la tête.

Il a ensuite fallu grimper à une altitude de plus de 1800 mètres dans les montagnes de l'Atlas, un défi qui a mis les voitures solaires à rude épreuve. Grâce à son puissant moteur, le BluePoint Atlas a réussi à atteindre le sommet de l'ascension avec facilité. Dans la longue descente avec de nombreux virages en épingle à cheveux, les Belges ont pu maintenir leur première position. Un dromadaire a bloqué la route pendant un moment, mais malgré ce court retard, l'équipe belge est restée en tête jusqu'à l'arrivée.
 

Cela nous donne beaucoup de confiance pour les jours à venir.
Ruben Van Acker, pilote de l'Atlas Blue Point

Durant la course, les équipes changent de pilote. Pour les Belges, Ruben Van Acker a été le premier à conduire la voiture, puis il a passé le volant à Birgitt Peeters. Tous deux étaient euphoriques après la course car la voiture a franchi la première et la plus raide montée de la course sans aucun problème. "Cela nous donne beaucoup de confiance pour les jours à venir", a déclaré Ruben Van Acker. "C'est un sentiment fantastique d'arriver premier le premier jour. Je me réjouis vraiment des prochaines étapes", a ajouté Birgitt Peeters.

Chargement lecteur vidéo ...
© Geert Vanden Wijngaert
© Geert Vanden Wijngaert
© Geert Vanden Wijngaert

Les plus consultés