Les nouvelles rames Thalys lancées sur le rail à Bruxelles

La compagnie ferroviaire Thalys - qui fête son 25e anniversaire cette année - a officiellement inauguré ce mardi, à la gare du Midi de Bruxelles, sa nouvelle rame de train grande vitesse dont la capacité a été augmentée de 28 places assises. Un quart de siècle après son lancement, l'entreprise a repensé ses célèbres trains rouges pour offrir encore plus de confort aux passagers tout en diminuant son impact écologique.

Bertrand Gosselin CEO de Thalys, Sophie Dutordoir CEO de la SNCB et présidente du conseil d'administration de Thalys, et Georges Gilkinet ministre fédéral de la Mobilité ont coupé le ruban inaugural ce mardi afin de propulser officiellement le nouveau train sur les rails. À l'extérieur, il n'y a pas de grands changements, la nouvelle rame ayant été conçue à partir des anciens trains. À l'intérieur par contre, le nouveau véhicule offre un environnement plus spacieux et confortable. Le train comprend notamment 15% d'espaces en plus pour les bagages, soit l'équivalent de 400 valises cabines et permet d'embarquer deux vélos non pliables.

La nouvelle rame innove également avec un éclairage modulable en fonction des heures de la journée, des écrans d'information, des prises USB, des porte-veste et un espace bar entièrement repensé, équipé de distributeurs de boissons et de snacks. Outre l'esthétique et le caractère fonctionnel, Thalys a travaillé sur la capacité de ses trains, ajoutant 28 places à ses rames (+7,5%). Au total, la nouvelle configuration peut accueillir près de 400 passagers. Cela permet non seulement d'améliorer la rentabilité mais aussi de diminuer les émissions de CO2 par passager, alors que l'entreprise cherche à réduire toujours plus son impact environnemental.

Les nouvelles rames Thalys, baptisées Ruby, sont dotées de leds, pour une consommation électrique plus écologique, et de toilettes à l'eau claire, qui n'utilisent pas de produits chimiques. Les véhicules Thalys sont par ailleurs alimentés à 100% en énergie verte depuis 2020.

La rénovation des rames a été confiée au célèbre designer belge Axel Enthoven de l'agence Yellow Window, tandis que la designer française Matali Crasset a travaillé sur le choix de certains coloriels et éléments du siège. "Cela fait quatre ans que les équipes de Thalys travaillent à cette rénovation. Aujourd'hui, nous sommes fiers d'inaugurer nos nouvelles rames et de proposer un mode de transport offrant un haut niveau de confort, fiable et respectueux de l'environnement à nos clients", a déclaré Bertrand Gosselin, CEO de Thalys. "Ces rames attestent de la volonté de Thalys de continuer à se renouveler pour s'accorder aux besoins de ses passagers et faire évoluer le transport ferroviaire européen".

Le ministre fédéral de la Mobilité, Georges Gilkinet, s'est réjouit d'avoir derrière lui "un train vert malgré les apparences", félicitant Thalys d'avoir réussi le pari de faire du neuf avec de l'ancien. "Le train est le moyen le plus durable pour se déplacer en toute liberté. C'est l'avenir de la mobilité. C'est pour ça que je continuerai à soutenir son développement en Belgique et en Europe", a poursuivi l'élu écologiste soulignant au passage que le gouvernement fédéral avait déjà investi plus d'1,5 milliard dans le rail belge. Il a par ailleurs rappelé le coup de pouce des autorités belges au transport international ferroviaire de voyageurs, alors que celui-ci a été particulièrement affecté par la crise du Covid. Le secteur a ainsi été exonéré des frais d'usage du réseau.

"Un quart de siècle après le lancement du Thalys, le besoin de grande vitesse ferroviaire pour rejoindre, de manière durable, les grandes villes européennes n'a jamais été aussi élevé", a pour sa part remarqué Sophie Dutordoir. "Par leur position centrale, la Belgique et Bruxelles sont une véritable plaque tournante du réseau ferroviaire européen. La SNCB est fière d'y avoir participé de manière très active et en tant que prestataire de services, et ce depuis le début et dans le futur".

Thalys renouvelle ses rames environ tous les 10 ans

Dans son processus de modernisation, la société a consulté un panel de 5.000 clients afin de recueillir leurs attentes. La première rame rénovée, inaugurée ce mardi, circulera d'abord sur la route Paris-Amsterdam. Elle desservira les destinations telles que Paris, Bruxelles, Anvers, Rotterdam, Schiphol-Airport et Amsterdam.

La circulation sur la route allemande reliant Paris à Dortmund via Bruxelles, Liège, Aix-la-Chapelle, Cologne Düsseldorf, Duisburg et Essen est quant à elle prévue pour le courant de 2022. À terme, les 26 trains Thalys seront renouvelés. Quant à Green Speed, le projet de fusion entre les services de train à grande vitesse Thalys et Eurostar, il est toujours sur les rails.

Thalys prévoit de soumettre ses plans à la Commission européenne au cours du premier trimestre de 2022. Si l'exécutif européen donne son aval à la fusion, une société holding sera alors créée au cours du premier semestre 2022. Cette société holding deviendrait le propriétaire des deux entreprises Eurostar et Thalys et serait enregistrée à Bruxelles, indique Thalys.

Andreas Kockartz/VRT

Les plus consultés