Une centaine de nouvelles perquisitions et une dizaine d'arrestations dans le milieu des traficants de cocaïne

La police a effectué des perquisitions ce mardi matin dans plus de 100 endroits du pays dans le cadre d'une vaste enquête sur un trafic de cocaïne. Le centre de gravité de l'opération se situerait à Bruxelles. Les perquisitions auraient été effectuées sur la base d'informations obtenues dans le cadre de l'opération "Sky", une vaste opération policière au cours de laquelle les enquêteurs ont pu déchiffrer les messages des téléphones cryptés Sky ECC.

Après plus de deux ans d’enquête, la police est en mesure de lire les messages cryptés utilisé notamment par les personnes soupçonnées de trafic de drogue pour communiquer secrètement. En mars de cette année, plusieurs personnes ont été arrêtées lors d'une opération d'une ampleur sans précédent. À la suite de l'"Opération Sky", plusieurs réseaux du milieu de la drogue ont été démantelés et plusieurs personnes arrêtées.

Ce lundi la police judiciaire fédérale d'Anvers a interpellé 10 personnes lors de 13 perquisitions à domicile dans le cadre d'une enquête liée à la drogue. L'enquête tourne autour de deux "familles de la drogue", mais parmi les suspects figurent également six personnes qui travaillent ou ont travaillé pour une autorité portuaire.

Mais le centre de gravité de l'opération de ce mardi matin se situerait à Bruxelles. La mafia albanaise, entre autres, serait dans le collimateur. Cette mafia joue un rôle de plus en plus important dans le trafic de cocaïne via le port d'Anvers et dans le trafic d'êtres humains vers le Royaume-Uni, pour lequel notre pays constitue un pays de transit. En mars de l'année dernière, juste avant le confinement, des hauts responsables de la police belge se sont rendus en Albanie pour renforcer la coopération policière existante entre les deux pays.

 

Chargement lecteur vidéo ...

Les plus consultés