Florian Van Eenoo/Photo News

Le masque obligatoire en 5e et 6e primaire et nouvelles règles de quarantaine dans les écoles flamandes

Le port du masque en classe redeviendra obligatoire pour les élèves de cinquième et sixième années de l'enseignement primaire flamand, à partir du 8 novembre, soit après les vacances d'automne. La décision a été prise mercredi soir lors de la concertation entre le ministre flamand de l'Enseignement Ben Weyts et les organisations faîtières de l'enseignement néerlandophone. Les règles de quarantaine et de test sont par contre assouplies : les élèves de moins de 12 ans ne doivent se faire tester que s’ils présentent des symptômes de Covid-19. Dans l’enseignement secondaire, où beaucoup d’élèves sont déjà vaccinés en Flandre, rien ne change. Le port du masque ne redevient donc pas obligatoire.

Le coronavirus se répand à nouveau comme une traînée de poudre dans les écoles, notamment dans les écoles primaires. "74% des infections dans les écoles ont lieu dans l’enseignement primaire", précise le ministre de tutelle Ben Weyts. En Flandre, peu de choses vont cependant changer dans le établissements scolaires. Comme par lors de vagues de contaminations passées, les jeunes de cinquième et sixième années de l'enseignement primaire devront à nouveau porter un masque buccal en classe, pour autant qu’une distanciation suffisante ne peut être respectée et qu’il n’y ait pas de ventilation adéquate. Une courte pause sans masque buccal est possible. À l'extérieur, les masques pourront être retirés pour autant que les élèves évitent tout contact physique intense, a précisé le ministre flamand de l'Éducation.

Pour les élèves de l'enseignement secondaire, rien ne change. Le taux de vaccination élevé des jeunes de 12 à 18 ans en Flandre a joué en leur faveur. "Cela entraîne des taux d'infection beaucoup plus faibles et signifie que des mesures générales supplémentaires dans l'enseignement secondaire ne sont pas nécessaires pour le moment. Les écoles peuvent toujours prendre elles-mêmes des mesures supplémentaires si la situation locale le justifie", a précisé le ministre Weyts.

Enfin, la stratégie actuelle de quarantaine, qui maintient un grand nombre d'enfants à la maison, prendra fin. La nouvelle stratégie de dépistage sera la suivante: seuls les enfants de moins de 12 ans qui présentent des symptômes seront testés. Cela devrait permettre de réduire la pression sur les centres de soins primaires, les médecins et les centres d'orientation scolaire.

Une classe ne sera mise en quarantaine pendant une semaine que si quatre contaminations sont détectées au cours de la même semaine dans une seule classe. Les règles entreront en vigueur après les vacances d'automne, le 8 novembre, et pourront rester en vigueur jusqu'aux vacances de Noël, mais il y aura une évaluation intermédiaire.

Les plus consultés