Hicham Chaib condamné à perpétuité ainsi qu’à une déchéance de la nationalité belge

La cour d'assises d'Anvers a condamné jeudi Hicham Chaib, l'un des anciens leaders du mouvement Sharia4Belgium reconnu coupable d'assassinat terroriste en Syrie, à une peine de prison à perpétuité ainsi qu'à une déchéance de la nationalité belge. Le prévenu est également condamné à 15 ans de mise à disposition du tribunal de l'application des peines.

Absent au procès, Hicham Chaib, 40 ans, a été condamné par défaut. Il était poursuivi pour assassinat terroriste sur un prisonnier non-identifié en mars 2016 en Syrie.

L'ancien membre de Sharia4Belgium faisait alors partie de l'organisation terroriste Etat islamique (EI). Des images de l'exécution avaient été diffusées sur internet quelques jours après les attentats de Bruxelles et de Zaventem. Qualifiant les faits de "particulièrement graves et répugnants", le jury et la cour n'ont vu aucune circonstance atténuante.

Avant de partir en Syrie et de rejoindre le groupe terroriste Etat islamique, Hicham Chaib fut le bras droit de Fouad Belkacem, leader du groupe terroriste Sharia4Belgium. Il a été condamné à quinze ans de prison en 2015 lors du procès contre Sharia4Belgium au cours duquel il faisait déjà défaut, étant parti en Syrie.

Outre l'assassinat terroriste, Hicham Chaib a également été reconnu coupable de participation aux activités de l'État islamique et de menace d'assassinat terroriste, en raison de son langage menaçant envers la population belge dans la vidéo de l'exécution.

La cour a ordonné l'arrestation immédiate du prévenu, qui bénéficie encore de la nationalité marocaine. Lors de l'enquête, des informations, non confirmées de source officielle, avaient fait état de la mort de Hicham Chaib en Syrie. La prudence reste toutefois de mise, la diffusion de faux avis de décès étant une stratégie connue de l'EI. En Belgique, la Sûreté de l’État considère toujours le prévenu comme un "combattant terroriste étranger" actif.
 

Les plus consultés