Un parc de panneaux solaires flottant sera construit au large d'Ostende

L'entreprise néerlandaise Oceans of Energy va construire l'an prochain un parc de panneaux solaires flottant au large de la ville balnéaire d’Ostende. C’est ce qu’a annoncé mercredi soir la Société provinciale de développement de Flandre occidentale (POM). L'installation nécessite un budget de 15 millions d'euros dont une partie sera alimentée par le programme d'innovation européen Horizon 2020. La plate-forme de développement Blue Accelerator située au large d'Ostende est partenaire du projet.

Les préparatifs techniques pour la construction de ce parc solaire ont déjà débuté le mois passé. L'objectif est de démarrer la construction d'une grande installation de panneaux solaires offshore à l'automne 2022. La zone a été choisie afin de pouvoir bénéficier de l'appui technologique de la plate-forme Blue Accelerator.

A terme, l'équipement devrait permettre d'injecter dans le réseau belge quelque 3.321 MWh, soit l'équivalent de la consommation en électricité d’un millier de familles, indiquait Jean de Bethune, président de la Société provinciale de développement de Flandre occidentale.

"Nous sommes fiers que les partenaires du projet européen EU-SCORES aient choisi le Blue Accelerator comme endroit pour installer le parc à panneaux photovoltaïques". Ce projet européen veut investir ces prochaines années dans des parcs à énergie offshore, hybrides et à prix abordables, dans toute l’Europe d’ici 2025.

À partir de 2022, la zone où est située Blue Accelerator sera aussi utilisée par le consortium de MPVAquaproject, Tractebel, DEME, Jan De Nul, Soltech et l'Université de Gand afin d'y tester son prototype de structures de panneaux solaires en milieu marin. Si les essais sont concluants, le premier parc solaire commercial en mer pourrait voir le jour dans cinq à dix ans.

Les plus consultés