Grève du zèle de la police fédérale : des actions sont encore possibles ce samedi dans les aéroports

Des actions syndicales spontanées de la police fédérale restent possibles dans les aéroports samedi, a prévenu le secrétaire syndical de l'ACV Politie, Joery Dehaes. Vendredi, une centaine de passagers ont manqué leur vol en raison des actions syndicales organisées en front commun.

Le syndicat chrétien ACV n'a pas formellement organisé d'actions, "mais nous constatons que nos affiliés sont impatients que les lignes bougent", signale Joery Dehaes. "Il est donc possible que des actions spontanées aient lieu demain/samedi", premier jour des vacances d'automne, ajoute-t-il. Pour dimanche, le représentant syndical ne peut exclure la possibilité de nouvelles actions.

La grève du zèle fait suite à l'échec de négociations salariales. Vendredi, une centaine de passagers ont manqué leur vol à Brussels Airport et des dizaines à l'aéroport de Charleroi en raison des actions syndicales organisées en front commun par l'ACV/CSC Services publics, le VSOA/SLFP, l'ACOD/CGSP et le NSPV/SNPS. 

L'action à Zaventem avait commencé vers 5h30 du matin et a duré jusqu'à midi environ. La police menait des contrôles particulièrement minutieux des passeports pour les vols en dehors de la zone Schengen. Des contrôles approfondis étaient également effectués sur les routes d'accès à l'aéroport. 

Ces actions ont entraîné de longues files d'attente et des embouteillages dans et autour de l'aéroport. Vingt-cinq vols à destination de pays extérieurs à la zone Schengen ont subi des retards entre 20 minutes et 1h30.

Les plus consultés