Chargement lecteur vidéo ...

COP26 : De Croo veut utiliser la politique commerciale de l’UE comme une arme contre les pays pollueurs

Le Premier ministre Alexander De Croo (Open VLD) se rendra également à la conférence sur le climat à Glasgow. Il partira ce lundi, non pas en train mais via vol commercial, "par manque de temps". Interrogé sur le plateau de l’émission dominicale ‘De Zevende dag’ (VRT), il a expliqué comment l’Union européenne pourrait selon lui faire pression sur les pays les plus pollueurs. 

Alexander De Croo défend la politique climatique de notre pays et de l'Union européenne. Selon lui, l'Europe joue un rôle de pionnier. Il estime ainsi que le véritable problème est de savoir jusqu'où d'autres blocs commerciaux tels que la Chine, l'Australie ou les États-Unis sont prêts à aller en matière de mesures climatiques.

"Pour moi, c'est la grande question du sommet sur le climat de Glasgow : il ne s'agit pas tant de savoir ce que fait l'Europe que de savoir comment nous parvenons à entraîner les autres pays", indique-t-il.

"Nous avons des mécanismes pour y parvenir. Nous devons utiliser notre politique commerciale comme une arme, pour dire aux autres blocs commerciaux : si vous voulez importer chez nous des produits fabriqués de manière plus polluante que ce que nous faisons en Europe, alors nous les taxerons, car nous voulons que les règles du jeu soient les mêmes pour tous", a-t-il défendu.

Les plus consultés