Environ 500 personnes ont manifesté à Bruges contre l’extension du Covid Safe Ticket

Malgré la pluie battante, environ 500 personnes ont manifesté dimanche après-midi à Bruges contre l'extension du Covid Safe Ticket (CST). Les participants contestent les nouvelles mesures sanitaires prises par les autorités et plaident en faveur de leur liberté individuelle. Selon la police, la manifestation s'est déroulée dans le calme. 

Les manifestants s'opposent fermement à l'introduction du Covid Safe Ticket dans l’horeca et les centres de fitness, un changement qui entre en vigueur ce 1er novembre.

"Nous sommes ici pour défendre notre liberté. Les gens se rendent enfin compte que les deux doses ne suffisent pas et que c'est devenu une question de contrôle", a expliqué l'un des organisateurs de la manifestation, Hans Blanckaert. 

"Nous avons déjà traversé une période difficile en tant secteur horeca. Le CST est le clou de notre cercueil. Je ne pense pas que ce soit notre rôle, en tant que restaurateurs, de contrôler les gens. Nous ne sommes pas des policiers", a-t-il ajouté.

Les participants disent également vouloir protéger leurs enfants. "Ils peuvent faire ce qu'ils veulent de moi mais qu’ils laissent les jeunes tranquilles. Le Covid est une grippe ordinaire et toutes les règles sont une question de contrôle", dénonce encore Hans Blanckaert.

Les plus consultés