Chargement lecteur vidéo ...

Rise For Climate : plus de 500 personnes réunies à Bruxelles en marge du lancement de la COP26

Environ 500 personnes, selon l'estimation de la police de Bruxelles-Ixelles au départ de la manifestation, se sont rassemblées dimanche à compter de 12h00, devant la gare centrale de Bruxelles, à l'occasion de la marche pour le climat organisée par le mouvement Rise For Climate Belgium en marge de l'ouverture de la conférence sur les changements climatiques (COP26) à Glasgow. D'après les organisateurs, la fréquentation aurait augmenté jusqu'à un millier de personnes au cours de l'événement.

Les manifestants se sont mis en mouvement vers 13h00, derrière une large banderole sur laquelle étaient écrits "mobilisation citoyenne" et "Rise for Climate". Ils ont rejoint la place du Luxembourg, devant le Parlement européen, en passant par le boulevard de l'Impératrice, la place de la colonne du congrès, la rue du Congrès puis le boulevard du Régent et la rue Montoyer. 

Des slogans bien connus du public des mobilisations pour le climat - comme "On est plus chaud que le climat" et "Qu'est-ce qu'on veut ? La justice climatique. Quand est-ce qu'on le veut ? Maintenant" - ont été scandés sur le trajet. Le nouveau slogan "Et un, et deux, et trois degrés, c'est un crime contre l'humanité", entonné en tête de cortège s'est ajouté au répertoire. Une fanfare aux accents brésiliens rythmait les pas. 

Des personnes venues de Pepinster ont participé à la marche, rappelant ainsi les difficultés toujours sensibles trois mois après les inondations. Le cortège était coloré de messages divers appelant à protéger la forêt amazonienne, à changer le système plutôt que le climat, ou encore à faire adopter une loi Climat européenne plus ambitieuse. Ce dernier point fait l'objet d'une pétition de Rise for Climate Belgium qui a rassemblé plus de 30.000 signatures.

Une scène avait été installée Place du Luxembourg pour des prises de paroles et des concerts. Parmi les artistes, figurent entre autres Saule, Springclean, Helora Rose, Livio Hans, Doowy, Konoba, Getch et Charlotte. 

Un "Village Climatinspirant" composé d'une dizaine d'intervenants a été installé pour présenter des initiatives positives pour l'environnement aux manifestants et passants. Il visait par exemple à faire découvrir la Zinne, une nouvelle monnaie locale, ou encore la banque coopérative belge New B, qui s'est donné pour mission de mettre l'argent au service de projets respectueux de la planète. Des stands étaient aussi tenus par des fermes éducatives et l'ONG Greenpeace.

Chargement lecteur vidéo ...

Les plus consultés