Vous pensez souffrir du covid ? Vous pouvez le vérifier en ligne et voir où vous faire tester

Si vous vous sentez malade et pensez avoir le covid-19, vous ne devez plus appeler votre médecin généraliste pour passer un test PCR. À partir de ce mercredi, vous pouvez vérifier en ligne si vous devez vous faire tester. Si c'est le cas, vous recevrez un code que vous pourrez utiliser pour vous rendre dans un centre de test. L'objectif de ce Self Assessment Testing est de soulager la pression sur les médecins généralistes.

Si vous avez mal à la gorge et que vous toussez, vous pouvez, à partir de ce mercredi après-midi, utiliser le site mysante.be pour vérifier si vous êtes infecté par le covid-19 et si vous devez donc vous faire tester. 

Pour ce faire, vous devez remplir un questionnaire. En remplissant ce questionnaire, vous pouvez évaluer si un test corona est utile. Si vous présentez des symptômes légers qui pourraient être liés à une infection au covid-19, vous recevrez un code qui vous permettra de demander un test de dépistage. 

"Ce questionnaire a été entièrement étudié avec des médecins généralistes, des pédiatres et des épidémiologistes pour voir quels conseils nous pouvons vous donner", a expliqué Karine Moykens, de la task force covid.

"Soit on vous conseillera de vous faire tester, soit on vous dira qu'il ne semble pas y avoir de risque immédiat de covid-19. S'il s'avère que nous vous recommandons de faire un test PCR, vous trouverez automatiquement le lien vers l'outil en ligne où vous pourrez obtenir un code de test gratuit", ajoute Karine Moykens.

Le questionnaire est totalement anonyme, mais le lien vers le code de test vous oblige à remplir vos données personnelles. Avec ce code de test, vous pouvez ensuite vous rendre dans un centre de test. L'objectif est de soulager la pression sur les médecins généralistes. "Si vous vous sentez vraiment malade ou si vous êtes un patient à risque, votre médecin généraliste reste néanmoins la personne à consulter", souligne Karine Moykens.

Cet outil est uniquement disponible en ligne. Et le système n'est pas entièrement à l'abri de la fraude, reconnaît Karine Moykens. Les personnes peuvent remplir le questionnaire pour recevoir un code d'essai gratuit. "Nous partons du principe que nous pouvons compter sur le bon sens des gens", déclare Karine Moykens.

"Mais nous prévoyons une chose : vous ne pourrez demander un tel code qu'une fois tous les 11 jours, de sorte que les gens ne pourront pas l’utiliser pour se rendre à un événement ou pour partir en vacances."
 

Les plus consultés