Zwin Natuur Park

La jeune cigogne du Zwin partie hiverner dans le Sahara est décédée

La jeune cigogne, née cet été au parc naturel du Zwin (Flandre occidentale), avait traversé le Sahara pour passer l'hiver au Mali, à la frontière avec le Burkina Faso. C'est la première fois que le parc voyait un de ses oiseaux migrateurs se diriger vers cette région du monde. Cette observation représente une belle avancée dans l'étude de la survie de cette espèce, indiquait le Zwin.  Le parc vient cependant de constater via l'émetteur de l'oiseau que la jeune cigogne qui avait volé plus de 6.000 km est décédée en Afrique. 

Habituellement, les cigognes passent l'hiver en Espagne dans des décharges, devenues une source d'alimentation illimitée. Toutefois, une législation européenne sur les déchets pourrait faire disparaitre ces décharges et, par la même occasion, mettre en péril la survie des cigognes. Le parc naturel du Zwin a donc décidé d'étudier le comportement des cigognes face à ce changement.

Pour ce faire, cinq jeunes cigognes ont été équipées d'émetteurs permettant d'assurer un suivi durant leur migration. Il s'est avéré que l'une d'entre elles, Murshid, a volé plus loin que ses compagnons et s'est trouvée fin septembre au Mali, au sud de la bande sahélienne.

Grâce à ce projet, le parc naturel a déjà pu obtenir plusieurs observations intéressantes, comme le fait que l'entièreté des jeunes volatiles migrent vers le sud à la fin de l'été et ce, malgré le changement climatique. En outre, le parc a remarqué que les plus jeunes cigognes ont entamé leur migration de retour vers leurs lieux de reproduction beaucoup plus tard que les autres cigognes plus âgées.

Grâce au baguage (photo), le parc naturel du Zwin étudie aussi la dynamique de population des cigognes. Les données collectées permettent alors d'étudier la survie de ces oiseaux et de surveiller le statut de l'espèce.

Radio 2

La jeune cigogne n'a pas survécu

Début octobre, Murshid avait traversé le Sahara, ce qui était une première pour une cigogne de 6 mois venant du Zwin. Les conditions climatiques rendent en effet la région dangereuse pour les oiseaux migrateurs. La plupart des cigognes du Zwin hivernent en Espagne, au Portugal ou au Maroc.

Murshid est décédée à la frontière avec le Burkina Faso. Elle se trouvait depuis quelques semaines déjà dans le Sahel. Mais son émetteur restait silencieux ces derniers temps.

D’après Ina De Wasch, directrice du Zwin, il sera difficile de connaître la cause du décès de la jeune cigogne. "Nous devrons trouver une personne de contact au Mali qui pourra essayer de localiser le corps de Murshid. Nous ferons ce que nous pouvons".

Des douze jeunes cigognes qui ont été équipées d’un émetteur du Zwin au cours des trois dernières années, seules cinq sont encore en vie.

Les plus consultés