Les polices belge et néerlandaise mènent une action contre la production de drogues synthétiques

Une vaste action policière s'est déroulée ce mardi, notamment dans le Limbourg, dans le cadre d'une enquête de la justice néerlandaise sur une organisation criminelle active dans la production de drogues synthétiques. Les perquisitions ont eu lieu sous la direction du parquet néerlandais de Brabant septentrional. L'opération a mobilisé 250 agents aux Pays-Bas et 25 agents belges. Ils ont procédé à six interpellations.

L'enquête porte sur une organisation active dans la production d'amphétamines. Les enquêteurs ont mené les perquisitions vers 5h ce matin à Bergeijk, Utrecht et Eindhoven aux Pays-Bas, ainsi qu'à Pelt en Belgique. Les personnes interpellées ont entre 20 et 34 ans.

Le suspect considéré comme la figure de proue de l'organisation est un homme de 32 ans originaire de Bergeijk. La police néerlandaise enquête sur ce groupe depuis mai 2020, sur base notamment d'une grande quantité de messages diffusés sur les réseaux Encrochat, Sky-ECC et Anom qui témoignent de la présence de laboratoires de drogues aux Pays-Bas, en Allemagne et en Belgique.

Les plus consultés