Tous les Belges recevront à terme une 3e dose, le rappel du vaccin Johnson & Johnson déjà prévu mi-décembre

Les ministres de la Santé ont trouvé ce mercredi un accord de principe pour l'administration d'une troisième dose de vaccin contre le coronavirus à l'ensemble de la population. L’injection devrait pouvoir être administrée d’ici quelques mois. Les personnes ayant reçu le vaccin de Johnson & Johnson pourront, elles, à nouveau se faire vacciner dès la mi-décembre. 

Mardi, le Conseil supérieur de la santé (CSS) avait déjà recommandé un vaccin supplémentaire pour les Belges qui ont été vaccinés une fois avec le vaccin de Johnson & Johnson, y compris les personnes de moins de 65 ans. Les ministres ont donc suivi cet avis. Le vaccin supplémentaire doit être administré au moins deux mois après la première vaccination.

En Belgique, quelque 363 000 personnes, dont 243 000 Flamands, ont été vaccinées avec J&J. Une étude américaine, publiée dans la revue professionnelle Science, a montré que six mois après la première (et pour l'instant unique) injection, la protection procurée par ce vaccin contre une infection au Covid passe à 13,1%.

Une 3e dose pour l’ensemble de la population

Les ministres de la Santé ont également décidé d’aller plus loin en acceptant un accord de principe offrant une nouvelle injection à l’ensemble de la population l’an prochain.

D’après le ministre flamand de la Santé, Wouter Beke (CD&V), la conférence interministérielle Santé (CIM) développera bientôt une vision globale sur la troisième injection de vaccin pour l’ensemble de la population. "De cette manière, nous donnerons aux centres de vaccination la clarté qu'ils demandent".

L'opérationnalisation de cette décision sera réglée lors d'une prochaine conférence interministérielle Santé prévue le 27 novembre prochain, ainsi qu'après réception d'un avis étayé sollicité par les ministres auprès du Conseil supérieur de la santé (CSS).

Les plus consultés