Nouveau cas d’agression sexuelle dans le quartier estudiantin de Gand, le suspect libéré sous conditions

Une jeune femme a été victime d’un nouveau cas de harcèlement sexuel dans la nuit de mercredi à jeudi dans le quartier de Gand où sortent de nombreux étudiants. L’incident s’est produit dans le café ‘t Kofschip de l’Overpoortstraat. Un homme de 26 ans a été remarqué par le personnel de l’établissement, qui a prévenu la police. Le suspect était interrogé ce jeudi.

D’après des témoignages recueillis par la police, la jeune femme a subi des attouchements indésirés. Elle recevait ce jeudi un soutien psychologique.

Le suspect, originaire d'Anzegem, a été interrogé par la police ce jeudi. Il a ensuite été libéré sous conditions strictes. Il ne peut ainsi plus se rendre dans le quartier Overpoort à Gand. Il a également reçu une interdiction de consommation abusive d'alcool et doit recevoir un accompagnement spécifique à ce sujet. Les conditions sont valables pour trois mois et la justice s'assurera que l'homme de 26 ans suit le parcours qui lui a été imposé par le parquet. 

Le parquet de Flandre orientale examine déjà deux autres plaintes pour violences sexuelles qui se sont produites fin octobre et début novembre à Gand. Il n’y a actuellement pas d’indices permettant de conclure que les différentes affaires sont liées entre elles.

Les plus consultés