Les Diables Rouges battent l’Estonie et se qualifient pour le Mondial 2022 au Qatar

La Belgique s'est qualifiée pour la Coupe du monde au Qatar 2022 grâce à sa victoire 3-1 sur l'Estonie, samedi, à Bruxelles, dans son septième et avant-dernier match de qualification, dans le groupe E. Christian Benteke (11e), Yannick Carrasco (53e) et Thorgan Hazard (74e) ont inscrit les buts belges, Erik Sorga (70e) celui de l'Estonie.

Dries Mertens était mis à l'honneur avant la rencontre pour ses 100 'caps' avec les Diables Rouges, un chiffre symbolique atteint durant le dernier Euro. Le Napolitain prenait place sur le banc.

Profitant des absences de Romelu Lukaku et Michy Batshuayi, Christian Benteke saisissait parfaitement l'occasion qui s'offrait à lui. Dès la 11e minute, il récupérait un centre de la gauche de Yannick Carrasco - parfaitement lancé par Kevin De Bruyne - relâché par le gardien Matvei Igonen et ouvrait le score, inscrivant son 17e but en équipe nationale.

Benteke frôlait encore à deux reprises le but: le poteau repoussait sa reprise de la tête, sur un centre de Thomas Meunier (21e) puis le gardien Igonen déviait sa frappe du droit (23e).

Entre le but et les deux occasions de Benteke, Igonen s'était illustré sur un coup franc de Kevin De Bruyne qu'il touchait juste ce qu'il fallait pour l'envoyer sur le poteau (15e).

En seconde période, Benteke glissait le ballon à Yannick Carrasco, qui doublait la mise d'une frappe du gauche des mètres se logeant dans la lucarne estonienne (53e).

L'Estonie revenait dans la rencontre avec un but d'Erik Sorga, le plus rapide à la récupération après un tir de Rauno Sappinen repoussé par Thibaut Courtois (70e).

Les Diables Rouges ne mettaient que 4 minutes avant de se remettre à l'abri. Thorgan Hazard servait Dries Mertens qui lançait sur la gauche Kevin De Bruyne lequel centrait au second poteau où se trouvait... Thorgan Hazard, qui concluait de la tête le mouvement qu'il avait initié (3-1, 74e).

Alexis Saelemaekers voyait son but de l'extérieur du droit être annulé pour un hors-jeu de Charles De Ketelaere (88e).

Malgré une dernière occasion pour Divock Origi, le score n'évoluait plus. La Belgique valide sa qualification avec 19 points, 5 de plus que le pays de Galles, vainqueur 5-1 du Belarus. Belges et Gallois s'affronteront mardi à Cardiff dans la dernière journée du groupe.
 

La Belgique pour la 14e fois parmi les invités à la grande fête du football mondial

Les Diables Rouges peuvent ainsi célébrer leur qualification pour une 14e phase finale de Coupe du monde, la troisième de suite après 2014 et 2018. Pour la génération dorée, il s'agit de la cinquième qualification de rang à un grand tournoi, en comptant aussi les deux participations aux Euro 2016 et 2020.
Le tirage au sort se tiendra le 1er avril 2022. La Coupe du monde se disputera pour la première fois en hiver, du 21 novembre au 18 décembre.
 

"Cinq qualifications de suite, c'est spécial", se réjouissent Carrasco et Benteke

Yannick Carrasco et Christian Benteke, buteurs samedi contre l'Estonie, étaient ravis de la qualification des Diables Rouges au Mondial 2022. "Une cinquième qualification de suite pour un grand tournoi, tu ne peux pas sous-estimer cela", ont-ils déclaré en chœur.

Carrasco a inscrit le deuxième but d'une frappe du gauche des 20 mètres qui a conclu sa course dans la lucarne. "C'était en effet un beau but. L'un des cinq plus beaux de ma carrière", a confié l'ailier de l'Atlético Madrid. "Il y a deux semaines, j'en avais aussi mis un beau avec l'Atlético. C'est le deuxième de suite. Cela fait du bien. Je joue avec confiance et suis physiquement au top, c'est pourquoi je tire au but en ce moment."

"Cette qualification était très importante pour nous", a poursuivi Carrasco. "Nous sommes à nouveau qualifiés pour un grand tournoi. Nous avons gagné aujourd'hui devant notre public et avons pu faire la fête avec les supporters. Après la Ligue des Nations, c'était un moment plus difficile. Mais aujourd'hui, les supporters nous ont poussés. C'était une belle soirée."

"Cette qualification est quelque chose de grandiose pour notre pays", confirmait Benteke. "Nous nous qualifions pour la cinquième fois de suite à un grand tournoi. Ce n'est pas rien. Tu ne peux pas sous-estimer cette qualification."
Titularisé, Benteke a marqué un but et délivré un assist. "J'essaie toujours de montrer le plus possible lorsque je reçois du temps de jeu", a expliqué l'attaquant. 

"Cela a réussi aujourd'hui. C'est au coach de décider si je dois jouer plus. Je me concentre sur mes prestations. Je me préoccupe d'être toujours prêt. Je joue encore en Premier League, la meilleure compétition au monde. Chaque semaine, je rencontre les meilleures équipes d'Europe. Je suis fier de jouer depuis si longtemps dans cette compétition et je veux continuer à le faire."

Benteke a été interrogé sur le jeu d'Eden Hazard. "Le jeu d'Eden a un peu changé avec les blessures ces dernières années", a expliqué l'attaquant. "Il essaie d'éviter les contacts, c'est logique, mais il le fait de manière intelligente. S'il doit jouer plus simplement, il le fait. Ce n'est pas parce qu'il ne dribble pas cinq ou six joueurs qu'il n'est plus important pour nous." Un avis partagé par Carrasco. "Il a bien gardé le ballon, ce qui nous permettait de nous connecter. Eden est toujours un joueur important pour nous. Et il le sera aussi durant les prochains grands tournois."

VKA
PDV
VKA
VKA

Les plus consultés