Pour le Premier ministre Alexander De Croo, les actions de grogne de la police "vont trop loin"

Pour le Premier ministre Alexander De Croo, les manifestations de policiers de la semaine dernière ont dépassé les limites, a-t-il déclaré dimanche sur VTM Nieuws. "Rendre la vie impossible à ceux qui veulent travailler, c'est aller trop loin."

Les syndicats de police protestent depuis quelques jours avec des actions quotidiennes alors que négociations salariales sont au point mort. Ils pointent aussi le manque de moyens. 

Pour le Premier ministre Alexander De Croo, ces actions vont trop loin. "Lorsque nous nous asseyons autour de la table, nous pouvons parler, mais ce genre d'actions est frustrant pour beaucoup de gens dans notre pays. Elles frustrent ceux qui veulent travailler. Vous ne devriez pas leur rendre la vie plus difficile qu'elle ne l'est déjà."

Selon le Premier ministre, une rencontre est prévue mardi prochain avec la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden (CD&V), de retour d'une visite de travail aux États-Unis. Le Premier ministre a dit garder sa confiance en sa ministre.

Les syndicats de police avaient demandé à plusieurs reprises au Premier ministre de reprendre le dossier. Une nouvelle manifestation est prévue lundi matin à Bruxelles. Environ 800 participants sont attendus. 

Les plus consultés