Les primes aux athlètes paralympiques pareilles à celles des olympiques

Le Secrétaire d'État Sammy Mahdi, en charge de la Loterie nationale, a annoncé ce mardi une égalisation des primes versées par la Loterie nationale aux athlètes olympiques et paralympiques en vue des prochains JO de Paris en 2024.

"Je pense qu'il est très important qu'il n'y ait aucune distinction entre les athlètes olympiques et paralympiques", a déclaré le Secrétaire d'État, dans une évocation de sa note de politique générale de la Loterie nationale pour la période 2021-2022. Pour Sammy Mahdi (photo archives), tous les athlètes travaillent très dur en vue des Jeux. Il est donc logique que leurs efforts soient récompensés de la même manière.

Après les derniers Jeux olympiques de Tokyo 2020, la Loterie nationale a versé pas moins de 664.000 euros de primes pour les athlètes et entraîneurs olympiques. L'objectif est de libérer un montant similaire pour les athlètes paralympiques à l'avenir. La Loterie Nationale planchera sur l'égalisation dans le courant de l'année 2022 en concertation avec le BOIC et le Comité Paralympique. Le règlement s'appliquera à partir des Jeux de Paris en 2024.

En outre, la Loterie nationale confirme un montant annuel de 300.000 euros au Comité Paralympique pour soutenir les athlètes paralympiques. Il y a quelque temps, le ministre flamand de l'Egalité des chances, Bart Somers, avait proposé de verser des primes égales pour les athlètes olympiques et paralympiques de Tokyo 2020. Selon Sammy Mahdi, la Loterie nationale va examiner si elle peut contribuer à postériori à l'égalisation des primes pour Tokyo 2020. L'impact de la prime sur le revenu de remplacement de certains athlètes sera examiné.

D’autres subventions

Par ailleurs, la note de politique générale du Secrétaire d'État prévoit également une augmentation structurelle du total des subventions aux organismes caritatifs de 15 millions d'euros par an, pour atteindre un total de 200 millions d'euros. Cette augmentation a été ancrée dans le nouveau contrat de gestion pour les années 2021 à 2026.

Au total, plus de 250 organisations bénéficient du soutien de la Loterie dans les domaines des sciences, de la culture, du sport et du secteur social. Parmi celles-ci, plus de 25 fédérations sportives nationales seront soutenues par la Loterie nationale. Elles bénéficieront structurellement de 20% de moyens financiers supplémentaires par rapport au contrat de gestion précédent. La nouveauté réside dans la décision de soutenir financièrement deux nouvelles fédérations sportives, à savoir le tennis de table et le padel.

Les plus consultés