Deux semaines d'investigation sur la disparition de Théo Hayez à Byron Bay

Une investigation sur la disparition du voyageur belge Théo Hayez (photo) en Australie en 2019 sera entreprise par le coroner de l'Etat de Nouvelles-Galles du Sud dès lundi, durant deux semaines, au tribunal de Byron Bay. C’est la station balnéaire où le jeune homme a été aperçu pour la dernière fois. Des audiences publiques tenteront de faire la lumière sur les circonstances des faits.

Le dossier de la disparition du Belge a été transmis en septembre 2019 par la police australienne au coroner de l'État de Nouvelle-Galles du Sud, officier de justice chargé de faire la lumière sur les causes de certains types de décès. La coroner Teresa O'Sullivan entamera son investigation lundi 29 novembre et la mènera jusqu'au 10 décembre. Elle est habilitée à demander à des témoins de partager les informations qu'ils détiennent sur les circonstances des faits lors de ces audiences publiques, retransmises en direct en ligne. Des questions peuvent leur être adressées de la part de la coroner ou de proches immédiats de la victime.

La première journée débutera lundi à 10h (lundi 00h00 HB). Des proches du jeune homme ont déjà fait part de leur intention d'assister en personne aux procédures. Le média public australien ABC indique que les procédures comprendront aussi le visionnage de matériel audiovisuel et des visites de lieux incriminés. Le voyageur belge qui était avec Théo Hayez le soir avant sa disparition et logeait dans le même hébergement touristique, devrait être un "témoin significatif" lors des auditions, dont certaines pourront se tenir à distance, de manière audiovisuelle.

Selon le système en vigueur en Australie, une investigation ("inquest") menée par un coroner doit déterminer l'identité d'une victime de même que la date, l'endroit, les circonstances et les causes médicales d'un décès. Si le coroner arrive à la conclusion qu'une personne identifiée est responsable pénalement du décès, l'officier de justice doit mettre fin à l'investigation et transmettre le dossier à la justice pour des poursuites. Les procédures du coroner sont inquisitoires et non accusatoires, si bien qu'il n'est pas de son ressort de déterminer une culpabilité. Des recommandations peuvent ensuite être formulées aux autorités pour améliorer la sécurité et la santé publique.

Théo Hayez, résident d'Overijse (Brabant flamand) alors âgé de 18 ans, était en voyage en Australie depuis fin 2018. Il a été aperçu pour la dernière fois le soir du 31 mai 2019 dans la station balnéaire de Byron Bay (photo) alors qu'il devait retourner en Belgique début juin. Son téléphone avait été détecté une dernière fois par une borne le lendemain près du phare au nord-est de la localité. En dépit de recherches menées des mois par les polices australiennes et belges et des volontaires locaux, son corps n'a jamais été retrouvé. L'affaire a laissé la porte ouverte à de multiples spéculations sur cette disparition dans un haut-lieu touristique australien.

Les plus consultés