La faillite du fournisseur Vlaamse Energieleverancier a été prononcée

Le fournisseur d'énergie flamand a déposé le bilan ce lundi. L'entreprise, active depuis 2019, vendait de l'électricité verte et du gaz à quelque 70.000 ménages et entreprises au nord du pays. Le tribunal de l'entreprise de Bruxelles a prononcé ce mardi midi la faillite du Vlaamse Energieleverancier. Deux curateurs ont été désignés. Les clients ont en principe 60 jours pour changer de fournisseur. Entretemps le gestionnaire du réseau de distribution Fluvius assurera l’approvisionnement d’urgence, mais à un prix qui n’est pas compétitif.

L'entreprise Vlaamse Energieleverancier est déjà le deuxième fournisseur d'énergie à déposer le bilan en Belgique en raison de la hausse des prix de l'énergie. En septembre, le tribunal de l'entreprise de Liège avait déclaré la faillite de Energy2Business.

De Vlaamse Energieleverancier achetait son électricité et son gaz sur le marché à court terme, mais semble ne plus avoir pu faire face financièrement en raison des prix élevés de l'énergie de ces derniers mois. Ces derniers ont plus que triplé au cours de cette période. Le fournisseur flamand d’énergie était notamment tenu à des prix fixes très compétitifs conclus avec ses clients.

D’après le fondateur et CEO de l’entreprise Stijn Lenaerts, la décision de demander la faillite a été prise après de longues concertations avec le régulateur flamand à l’énergie VREG, le gestionnaire du réseau de distribution Fluvius et le "secteur privé" pour tenter de sauver encore l’entreprise assez jeune. En vain.

Lenaerts soulignait lundi que les clients du fournisseur en faillite ne devaient pas s’inquiéter. "A aucun moment ils ne seront privés d’électricité ni de gaz. L’approvisionnement est automatiquement confié à Fluvius, qui fait fonction de fournisseur d’urgence. C’est une solution temporaire. Les clients sont priés de passer à un autre fournisseur d’énergie en Flandre".

Les clients qui avaient déjà payé des avances pourront éventuellement se déclarer créanciers, afin d’en récupérer une partie.

Achat groupé en Flandre orientale

La province de Flandre orientale indiquait lundi regretter la situation dans laquelle sont mis les 70.000 clients du fournisseur en faillite, et en particulier les 26.000 citoyens qui ont signé un contrat avec le Vlaams Energieleverancier afin de bénéficier d’un achat groupé provincial.

La province a lancé une concertation interne et pris contact avec Fluvius et le Régulateur flamand du marché de l’électricité et du gaz VREG. "En tant que province, nous voulons ôter un maximum de soucis à nos citoyens. Nous l’avons fait après l’achat groupé d’énergie. Nous allons suivre la situation et donner des conseils aux clients", indiquait Riet Gillis, responsable pour l’Energie au sein de la députation permanente.

Les plus consultés