Une généraliste de Tongres rédige des certificats médicaux d'exemption pour les masques buccaux à l’école

Un médecin généraliste qui exerce à Tongres ( Limbourg) a déjà rédigé des certificats médicaux pour plusieurs patients, indiquant qu'ils ne devaient pas porter de masque buccal à l'école. C'est ce que rapporte Het Belang van Limburg et que confirme le président de l'association des médecins généralistes de Tongres. Cette femme médecin avait déjà eu des ennuis auparavant parce qu'elle aurait conseillé à ses patients de ne pas se faire vacciner.

La généraliste en question a déjà fourni à plusieurs patients un certificat médical les dispensant de l'obligation de porter un masque buccal à l'école. Dans le journal, ce médecin affirme qu'elle rédige ce certificat pour les patients qui souffrent d'asthme, mais aussi pour les enfants qui ont des maux de tête ou des problèmes de concentration à cause du masque buccal. 

"Cette information m'est également parvenue, et m'a été rapportée par la zone de première ligne", confirme Geert Landmeters, médecin généraliste et président du Cercle des médecins généralistes de Tongres.

"En premier lieu, chaque confrère et chaque consœur doit décider en son âme et conscience si un certificat est justifié ou non", répond Geert Landmeters. "Je soupçonne cette doctoresse d'en être convaincue. Il s'agit d'une question très sensible. Je ne rédigerais pas moi-même un tel certificat médical, à moins que ce ne soit pour une très bonne raison."

Les médecins de travail sont de plus en plus souvent sollicités pour délivrer un certificat médical dans le but de ne pas devoir porter le masque, pour "raisons médicales". Cependant, ce certificat n’est que rarement jugé recevable.

Le médecin généraliste qui a rédigé les certificats pour enfants avait critiqué à plusieurs reprises les mesures sanitaires actuelles pour endiguer la pandémie de convid-19 sur les réseaux sociaux. La question est maintenant de savoir si ce médecin a commis une erreur (déontologique) en rédigeant ces certificats. "Il faut examiner la situation au cas par cas. Si le médecin écrit de tels certificats tout le temps, il faudra enquêter.

L'Ordre national des médecins aurait déjà un dossier sur le médecin, suite à une plainte antérieure. Il s'agissait de savoir comment ce médecin conseillait à ses patients de ne pas se faire vacciner. "Cette audience était censée avoir lieu, mais elle a été reportée. Si un collègue décide maintenant de porter plainte à son tour, l’Ordre des médecins doit enquêter."

Le médecin généraliste en question n'a jusqu'à présent pas pu être contactée pour faire des commentaires.

 

Les plus consultés