© lev dolgachov - creative.belgaimage.be

Epidémie de gale dans le Waasland : que faut-il savoir sur cette maladie ?

Un foyer de gale a été identifié dans le pays de Waes (Waasland) en Flandre orientale. Les patients atteints de la gale souffrent de démangeaisons persistantes, qui augmentent le soir et la nuit. Quelle est la cause de cette maladie de la peau et est-elle contagieuse ?

La gale est une maladie causée par un parasite de la famille des acariens, le sarcopte, qui a la capacité de pénétrer l’épiderme et de s’y reproduire. Le parasite provoque une sensation de démangeaison. "Bien sûr, c'est difficile à reconnaître en hiver. Puisque pour beaucoup de personnes, la peau est un peu plus sensible et plus sèche, et cela peut parfois aussi provoquer des démangeaisons", explique l'infirmière Ann Martens. "La grande différence avec la gale est que là, les démangeaisons augmentent énormément le soir et la nuit. C'est un symptôme typique de la gale. Et cela peut prendre des formes vraiment extrêmes."

La gale est-elle de plus en plus fréquente ?

Plusieurs médecins signalent qu'ils sont de plus en plus confrontés à cette maladie. La dermatologue Hilde Lapeere de l'UZ Gent a expliqué dans l’émission "De wereld vandaag" qu'elle avait ml'impression avec ses confrères qu' de plus en plus de patients atteints de gale sont traités ces dernières années.

"Dans notre hôpital, nous voyons quelques patients atteints de gale chaque semaine. Avant, c'était beaucoup moins. Il est difficile de donner une explication à ce phénomène, car peu de données sont conservées à ce sujet", explique Hilde Lapeere. Le docteur Steven Van Den Broucke de l'Institut de médecine tropicale d'Anvers confirme cette analyse.

Cette maladie est-elle contagieuse ?

La gale est une maladie de la peau très contagieuse, mais uniquement en cas de contact cutané prolongé avec l'acarien. "La gale ne se transmet pas lors d'une rencontre ou d'une conversation. Même les contacts courts, comme serrer la main à quelqu'un, ne posent pas de problème", affirme le dermatologue Hilde Lapeere. La transmission de la gale se fait suite à un contact direct et prolongé avec une personne infectée.

"S'il y a des contacts directs de longue durée avec une personne atteinte de la gale, alors elle est transmissible. Des enfants qui jouent ensemble ou qui dorment dans le même lit peuvent se transmettre la gale. Vous pouvez également l'attraper lorsque, par exemple, vous portez le pull d'une personne atteinte de la gale."

Comment traite-t-on la gale ?

Le traitement local de la gale se présente sous forme d'une crème à la perméthrine à l'action insecticide. Celle-ci doit agir pendant 12h, il est donc recommandé de l'appliquer sur tout le corps (sauf le visage qui n'est pas une cible des sarcoptes).

On soigne aussi les personnes atteintes avec un médicament par voie orale contenant une molécule nommée Ivermectine. On peut également prescrire des antihistaminiques et/ou des corticoïdes en cas de fortes démangeaisons.

Il faut également préciser que l’entourage proche de la personne contaminée doit être soigné, ou la classe d’un enfant s’il va à l’école. Enfin, il faut prendre des mesures de décontamination des vêtements et des draps.

La gale n’est pas le résultat d'un manque d’hygiène

De nombreuses personnes associent la gale à un manque d’hygiène, or vous n'attrapez le parasite que lorsque vous entrez en contact direct avec une personne atteinte de la gale. "Si vous vous douchez tous les jours et portez des vêtements propres tous les jours, vous pouvez aussi contracter la gale", conclut la dermatologue Hilde Lapeere.

© BSIP / Reporters

Les plus consultés