Huit personnes sous mandat d'arrêt pour un enlèvement lié au milieu de la drogue

Sept hommes et une femme ont été arrêtés cette semaine en région anversoise, en raison de leur implication présumée dans une prise d'otages qui s'était déroulée au Portugal en début d'année, indiquait ce samedi le parquet d'Anvers. L'affaire serait liée au milieu criminel de la drogue.

Le 27 janvier 2021, les autorités d'Anvers ont été averties de l'enlèvement et de la prise d'otage d'un homme qui séjournait à Lisbonne, au Portugal. La victime a été contrainte de contacter des proches, leur demandant de payer une rançon en échange de sa libération. La police portugaise a finalement pu obtenir la libération de l'otage un jour plus tard dans un hôtel de Lisbonne.

La police judiciaire fédérale d'Anvers (PJF) a enquêté sur l'affaire et en a déduit qu'il pouvait y avoir un lien entre cette affaire et le milieu de la drogue. Cette information a été confirmée grâce à l'exploitation des données du réseau de télécommunication crypté SKY ECC, qui a été utilisé par de nombreux narcotrafiquants ces dernières années, et démantelé il y a quelques mois.

Sept perquisitions ont été effectuées en région anversoise jeudi. Au total, sept hommes et une femme ont été présentés au juge d'instruction, qui les a placés sous mandat d'arrêt. Il s’agit d’hommes âgés de 24 à 43 ans séjournant notamment à Borgerhout, Deurne, Borsbeek et Brasschaat et d’une femme de 25 ans venant de Borgerhout.

Par ailleurs, l'enquête sur la prise d'otage se poursuit.

Les plus consultés