Un homme poignardé près de la gare centrale d’Anvers

Les jours de la victime de l’attaque au couteau, dans le quartier de la gare anversoise (photo), sont en danger. C’est ce qu’a annoncé la police locale, qui a interpelé un suspect peu après les faits. Plus tôt dans la journée, un homme a été blessé par arme blanche à la gare d’Alost (Flandre orientale). Ses jours ne sont pas en danger.

L’incident s’est déroulé sur la place Reine Astrid, tout près de la gare centrale. D’après la police, une bagarre entre deux hommes a dégénéré en des coups de couteau, qui ont blessé l’un d’eux au visage. L’homme, qui n’a pas encore pu être identifié et qui semble séjourner illégalement en Belgique, a des blessures qui mettent ses jours en danger.

La police a pu interpeler peu après, et dans les environs proches de la gare, un suspect. Il s’agit également d’un homme en séjour illégal en Belgique. L’homme semble avoir été sous l’influence d’alcool ou de stupéfiants.

La police a lancé une enquête sur les circonstances exactes de l’incident. Le laboratoire judiciaire s’est rendu sur place pour faire les constatations nécessaires.

Un blessé par arme blanche à la gare d’Alost

Samedi midi, un homme a été blessé par arme blanche à la gare d'Alost (photo), a indiqué le parquet de Flandre orientale.

La victime et son agresseur - tous deux d’origine tunisienne et en séjour illégale en Belgique - s'étaient déjà disputés la veille à propos d'un GSM. Ils se sont retrouvés samedi à la gare, ont bu un verre ensemble avant que le ton ne monte à nouveau. La victime a été transportée à l'hôpital avec des coups de couteau au visage. Ses jours ne sont pas en danger. Il sera en incapacité de travail pendant trois jours.

L'agresseur a pu être interpellé rapidement par la police. Il comparaîtra ce dimanche devant un juge d'instruction.

James Arthur Photography

Les plus consultés