Copyright 2018 The Associated Press. All rights reserved.

La vaccination des enfants débute ce jeudi en Flandre

Les premières vaccinations d'enfants de 5 à 11 ans en Flandre auront lieu ce jeudi à Gooik, en Brabant flamand. Deux cents enfants de la commune ont reçu une convocation. Le début de la campagne de vaccination en Wallonie est décalé d'une semaine et commencera le 19 janvier, pour pouvoir se concentrer d’ici là sur l'administration de la troisième dose aux adultes afin de contrer le variant Omicron. A Bruxelles, la phase de test pour les 5-11 ans a débuté il y a une semaine.

"Il est difficile de prévoir combien d'enfants vont effectivement se présenter", précisait ce mercredi Joris Moonens, porte-parole de l'Agence flamande des Soins de santé. "Nous partons du principe que le pourcentage sera moins élevé que chez les adultes, parce que les enfants ont moins besoin de cette vaccination".

Cette première journée constituera un test qui permettra d'évaluer le processus et à quel point celui-ci est adapté aux plus jeunes. Quinze autres centres en Flandre ont entretemps envoyé des convocations aux enfants de la commune où ils sont situés. Ces derniers sont attendus durant la première semaine de janvier. Les autres centres en Flandre rejoindront progressivement le mouvement.

Stad Halle

Déjà en cours à Bruxelles, reporté en Wallonie

La phase de test de la vaccination des plus jeunes a débuté la semaine passée à Bruxelles. Dans le centre de vaccination Pacheco (photo), 460 enfants ont entretemps reçu un vaccin anti-Covid. 

"Le planning annoncé devrait bien être respecté et la vaccination à plus grande échelle des enfants de 5 à 11 ans commencer mi-janvier", a indiqué Simon Vandamme, le porte-parole du ministre bruxellois de la Santé Alain Maron. "Nous comptons déjà plus de 1.000 inscriptions".

En Wallonie, le début de la campagne de vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans a été décalé encore d'une semaine et commencera le mercredi 19 janvier, pour pouvoir se concentrer d’ici là sur l'administration de la troisième dose aux adultes afin de contrer le variant Omicron. C’est ce qu’a indiqué ce mercredi le cabinet de la ministre wallonne de la Santé Christie Morreale (photo), confirmant une information publiée par Sudinfo et relayée dans la presse francophone.

Le délai supplémentaire alloué permettra également de tester le dispositif prévu pour la vaccination des enfants pendant la semaine du 10 janvier dans les centres pilotes de vaccination de Liège (Feronstrée) et de Mons. Pour les enfants atteints de comorbidités, "les hôpitaux ont reçu, le 20 décembre, un courrier leur demandant de préciser le nombre de vaccins souhaités pour le 7 janvier au plus tard, ce qui permettra la vaccination dès le 10 janvier", précise le cabinet de la ministre.

Deux plages horaires précises ont été déterminées pour accueillir uniquement les enfants dans les centres wallons. Ceux-ci pourront se faire vacciner le mercredi après-midi de 13 heures à 17 heures et le samedi matin à partir de l'heure d'ouverture des centres, jusqu'à midi. Tous les enfants d'une même famille pourront être vaccinés en même temps si le(s) parent(s) ou le tuteur légal ont reçu une invitation concernant un des enfants, précise le cabinet.

"La vaccination se fait sur base volontaire, avec l'accord des parents ou du tuteur légal et demeure totalement gratuite", rappelle Christie Morreale. Le vaccin utilisé pour cette vaccination est le vaccin de Pfizer BioNTech dans sa forme pédiatrique, dosé à 10 microgrammes, soit 1/3 de la dose adulte. Il sera administré en 2 doses à 21 jours d'intervalle.

Les plus consultés