L'année 2021 s’est terminée avec 16% de demandeurs d'emploi en moins en Flandre

La Flandre comptait 181.792 demandeurs d'emploi en décembre 2021, soit 16% de demandeurs d'emploi en moins qu'en décembre 2020. C'est ce qu'a indiqué mercredi la ministre flamande de l'Emploi Hilde Crevits (CD&V).

Le nombre de demandeurs d'emploi a particulièrement baissé parmi les personnes inoccupées depuis moins d'un an (-24%). Le chômage des jeunes (-25 ans) a aussi diminué davantage que la moyenne (-22%). Le chômage de longue durée (plus de deux ans) a par contre à peine diminué: -2% pour atteindre 69.148 personnes.

Dans les autres catégories où le marché du travail est plus difficilement accessible, on observe également une diminution par rapport à la fin de 2020. Par exemple, il y avait 14 % de demandeurs d'emploi en moins parmi les personnes peu qualifiées, un chiffre qui s'applique également aux personnes issues de l'immigration. On constate également une diminution dans toutes les catégories d'âge. Hilde Crevits souligne également une diminution progressive du nombre de demandeurs d'emploi ayant une faible connaissance du néerlandais.

Pour la ministre Hilde Crevits, la diminution du nombre de demandeurs d'emploi est un signal important. "De nombreux postes vacants sont encore difficiles à pourvoir. Dès les premiers signaux de la nouvelle année, nous entendons que les entreprises veulent embaucher encore plus de personnes cette année. Il est donc très important que nous trouvions des emplois de qualité et exploitables pour le plus grand nombre possible de demandeurs d'emploi grâce à nos mesures d'emploi et de formation."

Toujours est-il que le pourcentage de demandeurs d'emploi reste à son niveau le plus bas jamais atteint. Le rapport entre le nombre de demandeurs d'emploi au chômage âgés de 18 à 65 ans et l'ensemble de la population active de cette catégorie d'âge s'est établi à 5,7 % le mois dernier. Un an plus tôt, ce chiffre était encore de 6,9 %.

À la fin du mois de décembre, 277 146 personnes étaient enregistrées auprès du VDAB. Outre les demandeurs d'emploi sans travail (66 %), il y avait également des demandeurs d'emploi qui travaillaient (27 %) et des étudiants ou autres (6 %).

Les plus consultés