Sofie Silbermann

En 2021, la confiance envers les médias classiques flamands a augmenté

La confiance dans les médias classiques flamands a augmenté, et ce malgré la crise du coronavirus et le débat souvent polarisant qui l'accompagne, selon le rapport annuel de l'Association flamande des journalistes (VVJ) publié vendredi. Pourtant, le monde des médias doit encore relever d'importants défis, indique l'organisation professionnelle.

La confiance a ainsi augmenté l'année dernière à 61%. En 2020, ce chiffre était encore inférieur de 10 points de pourcentage. Un score principalement dû à la qualité du journalisme flamand, selon la VVJ.

En matière de liberté de la presse, la Belgique fait bonne figure, puisqu'elle occupe la onzième place du classement mondial de Reporters sans frontières. Pourtant, une enquête du VVJ réalisée en mai a montré que la moitié des journalistes flamands ont déjà été confrontés à des violences physiques ou verbales.

Une autre caractéristique frappante est l'importance croissante de la convergence et de la "cross-médialité" dans le paysage médiatique flamand, la VVJ prenant pour exemple les marques DPG, HLN et VTM, réunies sur hln.be. L'association des journalistes met en garde contre le risque d'une trop grande concentration, qui pourrait conduire à une réduction de l'offre médiatique.
 

Les plus consultés