Foto ©Kris Vandevorst, Agentschap Onroerend Erfgoed

"Parisiens 1707-1708", une inscription de plus de 300 ans découverte dans un ancien poste de péage à Oudenburg

Dans l'ancien poste de péage espagnol situé le long du chemin de halage, à hauteur de l'écluse de Plassendale à Oudenburg (Flandre occidentale), des inscriptions vieilles de plus de 300 ans ont été découvertes. Cette petite maison est un monument protégé qui est en cours de rénovation depuis 3 ans. "C'est le dernier vestige de la forteresse de Plassendale" du XVIIe siècle, déclare le propriétaire Peter Velle. "Les inscriptions sont apparues par hasard lorsque les couches de peinture se sont décollées et que la couche de plâtre la plus ancienne est ressortie."

Durant la rénovation du poste de péage, les couches d’anciennes peinture se sont décollées. Cela a révélé la couche de plâtre la plus ancienne. "Nous pouvions voir des lignes qui avaient été tracées là dans le passé. L'Agence flamande du patrimoine est venue tout enregistrer et après une courte enquête, nous avons pu découvrir le contexte."

Des dessins et des textes

"Sur le mur, plusieurs choses ont été gravées", dit Peter. "Un crucifix, une image d'une église frisonne et l'inscription 'Parisiens 1707-1708'. Grâce à des documents historiques, nous avons appris que les inscriptions sont liées à un siège d'Ostende en 1706, pendant la guerre de Succession d'Espagne. Les dessins ont probablement été réalisés par des soldats qui s'ennuyaient ou qui voulaient laisser un souvenir."

Un travail fragile

Peter espère pouvoir préserver ces inscriptions autant que possible, "mais elles sont très fragiles. Le plâtre a au moins 300 ans. Nous avons tout photographié avec soin et l'avons fait numériser. La rénovation dure depuis trois ans maintenant et nous continuons à chercher. C'est une des pièces du puzzle qui le rendra peut-être complet.

Cette petite maison a toute une histoire. Elle se situe le long du chemin de halage entre Plassendale et Bruges. Successivement : poste de garde pour les soldats espagnols, résidence du commandant, bureau de péage, auberge, maison des maîtres. Et aujourd’hui une halte de repos pour les cyclistes.

Cliquer sur l'image ci-dessous pour zoomer sur l'inscription.
 

Les plus consultés