PRE

Accord sur un baromètre corona, qui entrera en vigueur le 28 janvier, en code rouge

Le Comité de concertation de ce vendredi, consacré à la stratégie à plus long terme de lutte contre le coronavirus, a finalement approuvé le lancement du baromètre corona, visant à donner plus de prévisibilité aux mesures sanitaires destinées à ralentir la propagation de l’épidémie. Les mesures basées sur ce baromètre entreront en vigueur vendredi prochain, le 28 janvier, selon le code rouge. D'ici là, les mesures actuellement en vigueur restent d'application. Lors de la conférence de presse, le Premier ministre Alexander De Croo a insisté en introduction sur ce caractère prévisible, tout en précisant que ce sera "le Comité de concertation qui fixera le code couleur". D’autre part, sans 3e dose de vaccin (booster), le certificat de vaccination perdra sa validité au bout de cinq mois. Cette règle entrera en vigueur le 1er mars.

Dès son entrée en vigueur le 28 janvier prochain, le baromètre corona passera d’emblée au rouge - la couleur qui signifie que la situation est la plus critique, qu’il y a un risque de surcharge pour les hôpitaux et aux soins intensifs en raison des nombreuses contaminations. Le code rouge "est un peu comparable aux mesures quoi sont actuellement en vigueur", résumait le journaliste Bart Verhulst (VRT). Une réévaluation serait prévue lors d’un prochain Comité de concertation, dans trois semaines maximum.

Le baromètre comportera trois phases. Le code jaune sera d'application lors d'une situation épidémiologique avec une pression sur les hôpitaux sous contrôle, soit moins de 65 nouvelles hospitalisations par jour et moins de 300 lits occupés en soins intensifs. Le code orange sera d'application quand les nouvelles hospitalisations sont comprises entre 65 et 149 ou que l'occupation en soins intensifs se situe entre 300 et 500 lits.

Le code rouge sera d'application dès que les nouvelles hospitalisations par jour dépassent les 150 ou que plus de 500 lits sont occupés en unité de soins intensifs. Une attention particulière sera portée à la tendance (à la hausse ou à la baisse) et au taux de reproduction du virus.

Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved

Concrètement, en code rouge (qui représente un certain assouplissement par rapport aux mesures actuelles):

• Les événements publics à l’intérieur et à l’extérieur sont autorisés (pièces de théâtres ou match de football par exemple), à l’exception des événements dynamiques en intérieur (comme les fêtes dansantes et les boites de nuit). Le Covid Safe Ticket sera obligatoire dès 50 participants en intérieur et 100 en extérieur.
• Pour les événements en salle dans les secteurs culturel et événementiel, une capacité maximale de 200 personnes est autorisée. Mais pour les lieux plus grands, une capacité de 70% sera admise. Cette capacité passera même à 100% en cas de ventilation optimale (en-dessous de 900 ppm de CO2). Le port du masque buccal sera obligatoire.
• Les enterrements et les mariages peuvent avoir lieu
• L’Horeca est autorisé à ouvrir jusqu'à minuit, au lieu de 23h actuellement. Par code orange, l’heure de fermeture obligatoire tombe. Les autres mesures pour le secteur (comme maximum 6 personnes par table et interdiction de consommer debout) restent d’application.
• Le monde de la nuit et les discothèques (intérieur/dynamique) resteront fermés.
• Les activités organisées en groupe (comme les activités sportives non-professionnelles, les mouvements de jeunesse, la vie associative) sont autorisées, avec maximum 80 personnes à l’intérieur et 200 personnes à l’extérieur. Les nuitées lors de camps de jeunesse sont aussi à nouveau autorisés.
• À l'exception des discothèques et des dancings, les espaces intérieurs suivants, actuellement fermés, pourront rouvrir au public: parcs d'attractions, plaines de jeux intérieures, parcs animaliers et zoos, piscines subtropicales et parties récréatives des piscines, parcs à trampolines, bowlings et salles de fléchettes, salles de snooker et de billard, centres de paintball, laser games, escape rooms, casinos, salles de jeux automatiques et bureaux de paris
• Le télétravail reste obligatoire quatre jours/semaine (quand c’est possible). Les règles pour le shopping dans les commerces restent inchangées (maximum à deux adultes). Le port du masque reste obligatoire.

AFP or licensors

Sans 3e dose, le certificat de vaccination expire au bout de 5 mois

Les personnes qui n’auront pas reçu la 3e dose de vaccin (booster) contre le coronavirus endéans les cinq mois qui suivent la 2e dose, verront leur certificat de vaccination expirer. Celles qui ont reçu la dose "booster" pourront bénéficier de leur certificat de vaccination pour une durée illimitée.

Cette nouvelle règle est prise au niveau européen et entre en vigueur le 1er mars.

Un certificat de vaccination valide est nécessaire pour avoir accès à certains lieux ou événements, comme les cafés et restaurants ou concerts. Sinon un test PCR négatif ou un certificat de rétablissement après une contamination au Covid-19 sont requis.

Le Premier ministre Alexander De Croo soulignait cependant que le Covid Safe Ticket ne sera utilisé qu’aussi longtemps qu’il sera nécessaire, et donc "pas pour l’éternité".

Nicolas Maeterlinck

Les plus consultés